La représentation de " l'oralité populaire"dans quelques romans du second XXème siècle (1966-2006)

par Françoise Favart

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Françoise Gadet et de Enrica Galazzi.

Soutenue en 2009

à Paris 10 en cotutelle avec l'Università degli studi (Brescia, Italie) .


  • Résumé

    Cette étude se propose d’analyser la représentation de l’oralité populaire dans des romans français du second XXème siècle (1966-2006). Dans la partie théorique de ce travail, nous délimitons les notions polysémiques d’oralité et de populaire ; nous présentons en outre les faits de langue qui sont habituellement considérés comme des marqueurs sociolectaux de type populaire. L’analyse des phénomènes d’oralité populaire présents dans le corpus (1966-2006), ainsi que la synthèse des données effectuées respectivement dans la deuxième et la troisième parties, nous ont permis de mettre en évidence des changements dans la représentation littéraire au cours de cette période et par rapport à la première moitié du siècle. Par ailleurs, notre étude montre que la langue populaire telle qu’elle est construite par les écrivains est le produit d’un artefact qui repose sur un décalage entre pratique et sentiment de la langue. La langue populaire telle qu’elle est représentée est donc un leurre basé sur l’utilisation d’un code. En dernière analyse, nous en sommes arrivée à nous demander si la langue populaire existait vraiment et si nous n’avions pas plutôt affaire à une notion opérationnelle qu’à un objet linguistique défini.

  • Titre traduit

    Popular orality as represented in some novels of the second half of the 20th Century (1966-2006)


  • Résumé

    This study aims to analyse the way popular speech is represented in several French novels of the second half of the 20th century (1966-2006). The theoretical part offers definitions of the polysemous concepts of ‘orality’ and ‘popular’; linguistic markers are also presented which, from the sociolectic standpoint, are frequently treated as connoting popular speech. The analysis of the phenomena of popular orality which the 1966-2006 corpus demonstrates, and likewise the synthesis of the data provided in the second and third parts, allow the author to highlight changes in the way popular speech has been represented in literature over this period, with reference to the first half of the century as well. Furthermore, this study shows that popular language, as reconstructed by the writers, is an artefact, based on a perspective of the spoken language shifting between its actual and its imagined use. Popular language as it is represented is therefore a decoy, based on the use of a code. In the last analysis, the author poses the question as to whether popular language really exists, or whether in fact it concerns an operational notion rather than a true linguistic phenomenon.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (336 f.]
  • Annexes : Bibliogr. f. 308-330

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 09 PA10-090
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.