Raconter la vraie estoire de Troye. Histoire et édification dans le Roman de Troie en prose (Prose 1, version commune).

par Florence Tanniou

Thèse de doctorat en Langue et littérature françaises

Sous la direction de Catherine Croizy-Naquet.

Soutenue en 2009

à Paris 10 .


  • Résumé

    Le Roman de Troie en prose, Prose 1, est une mise en prose du roman en vers de Benoît de Sainte-Maure. Elle propose une réécriture à l’ambition historiographique et, émaillée de moralisations, elle cherche à édifier. L’inscription du roman dans la tradition de la matière troyenne, la confrontation avec sa source principale ainsi qu’avec d’autres œuvres du XIIIe siècle, comme le Trésor de Brunet Latin ou les chroniques de croisades, permettent d’en préciser la datation et la localisation. En recourant à l’outil-prose, l’anonyme construit une nouvelle approche de l’Histoire, qui modifie l’ethos du conteur et la mimesis du réel : un intérêt accru est accordé à la place du sujet dans l’action qui est remodelée pour mettre en valeur la responsabilité de l’agent, dans les actes comme dans la parole dont le système est aussi bouleversé. Moraliste, le prosateur livre dans sa lecture de la légende des commentaires édifiants qui dessinent le portrait de l’homme mesuré et se font l’écho d’une sagesse chrétienne et d’une philosophie d’inspiration aristotélicienne topique en cette seconde moitié de XIIIe siècle. Enfin, la réécriture recèle des enjeux idéologiques et politiques : Prose 1 inscrit au cœur du monde antique une exaltation de la foi chrétienne et un idéal de gouvernement féodal soutenu par un renversement de la translatio et une redéfinition des valeurs, des modèles et des identifications de Benoît. L’écriture embrasse plusieurs genres et devient totalisante pour faire de la légende une réponse idéologique aux interrogations contemporaines.

  • Titre traduit

    Raconter la vraie estoire de Troye. History and edification in the Roman de Troie in prose (Prose 1, common version)


  • Résumé

    The Roman de Troie in prose known as Prose 1 is a transcription into prose of Benoît de Sainte-Maure's versified novel. This rewriting work, pervaded by historiographical ambition, also aims to edify through moralisations. Replacing the novel in its tradition (the Trojan theme) and confronting it with its most direct source as well as with other works from the 13th century, such as the Trésor by Brunet Latin or the chronicles of the Crusades, enable us to clarify its dating and locating. Thanks to the prose medium, the anonymous author builds a new approach to History, thus modifying the narrator's ethos and the mimesis of reality : the role of the individual in action is stressed, while action itself is remodeled to highlight the agent's responsibility ; a responsibility not only in acts but also in words, which are reported in a radically different manner. Along with his own view of the legend, the prose writer offers edifying moralistic commentaries that draw the portrait of a measured man, revealing the influence of both Christian wisdom and Aristotelian philosophy, very much alive in the second half of the 13th century. Beyond all that, the rewriting work is pregnant with ideological and political stakes : Prose 1 sets the exaltation of Christian faith and a certain ideal of feudal government in the heart of the Antique world, a vision supported by an inversion of the translatio and a redefinition of Benoît's values, models and identifications. The writing encompasses several genres and becomes totalising, in order to make the legend an ideological answer to the main concerns of those days.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (700 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f 576-643. Index des noms de personnages et de lieux. Appendices

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 09 PA10-084
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.