Mesure de l'efficacité des banques de l'UEMOA selon trois perspectives : la zone monétaire, la région d'Afrique subsaharienne et relativement au pays ancre

par Sandrine Kablan

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Michel Boutillier.

Soutenue en 2009

à Paris 10 .


  • Résumé

    L'objet de cette thèse est d'analyser l'efficacité des banques de la zone UEMOA en adoptant trois angles différents. Nous recourons à la méthode d'enveloppement des données (DEA) et à celle des frontières stochastiques (SFA) pour estimer respectivement l'efficacité technique et l'efficacité-coût des banques, puis dans un second temps nous nous évertuons à expliquer les déterminants de cette efficacité, ou à la relier au concept de développement financier. Afin de mener à bien une telle étude, nous présentons dans un premier chapitre la zone d'étude, son évolution et les caractéristiques de son système bancaire. Dans un second chapitre, nous effectuons une revue de la littérature théorique et empirique portant sur les différentes mesures de l'efficacité, les différences qu'elles présentent, leurs avantages et inconvénients. Enfin, le chapitre trois constitue l'apport principal de notre thèse et propose trois études empiriques avec l'application de méthodes plus ou moins différentes de calculs d'indicateurs de l'efficacité technique et de l'efficacité-coût. La première application se propose de mesurer l'efficacité des banques de l'UEMOA et ses facteurs déterminants, à l'issue des réformes bancaires de 1996. Les résultats indiquent des évolutions similaires pour les deux types d'efficacité (technique et coût) pour la plupart des pays de l'UEMOA. Une analyse plus détaillé suivant le type de banque (locales privées, étrangères ou publiques) revèle que les premières sont les plus efficaces, suivies par les secondes, puis les troisièmes. Enfin l'efficacité des banques dépend des variables telles que la solidité financière, le ratio de créances douteuses par pays, la concentration bancaire et le PIB par habitant. La deuxième application élargit la région d'analyse à l'Afrique subsaharienne, et tente de lier la question de l'efficacité à celle du développement financier. Des différences dans l'efficacité-coût des banques apparaissent suivant les sous-régions. Tandis que les résultats sur les déterminants de l'efficacité des banques viennent conforter ceux trouvés dans l'application précédente, il ressort que le développement financier est atténué par l'inflation et quelque peu par la concentration. Enfin la dernière application vise à mesurer l'efficacité des systèmes bancaires de la zone UEMOA et de la France en isolant les spécificités environnementales des entités considérées. Nos résultats montrent alors que les deux systèmes bancaires présentent des degrès d'efficacité assez proches et élevés de l'ordre de 80% sur la période 2000-2004. Le rapprochement des deux systèmes bancaires nous amène à suggérer la mise en oeuvre de réformes inspirées du modèle français, qui permettrait au système bancaire de l'UEMOA de jouer plus activement son rôle d'intermédiaire financier.

  • Titre traduit

    Measuring banking efficiency for WAEMU regarding three perspectives : the monetary zone, the subsaharan African region and relarively to the Anchor country


  • Résumé

    The aim of this thesis is to analyze banking efficiency in the WAEMU (West African Economic and Monetary Union) zone by adopting three different angles. We use data envelopment analysis (DEA) and the stochastic frontier analysis (SFA) to estimate respectively technical and cost-efficiency of banks, then in a second step we strive to explain the efficiency determinants or to link it to the concept of financial development. To carry out such a study, we describe the studied zone in a first chapter,its evolution and the characteristics of its banking system. In a second chapter, we conduct a theoretical and empirical literature review on the various methods of efficiency measurement ; the differences they present, their advantages and disavantages. Finally, chapter three is the main contribution of our thesis. It relates three empirical studies with the application of more or less different methods for the calculation of technical and cost-efficiency indicators. The first study aims at measuring banking efficiency in the WAEMU and its determinants, following the banking reforms at 1996. The results show similar trends for both types of of efficiency (technical and cost) for most WAEMU countries. A more detailed analysis on the type of bank (local private, foreign or public) indicates that the former are the most efficient ones, followed by the second ones, then the third ones. Lastly, banking efficiency depends on variables such as financial strength, the ratio of non performing loans to total loans in the country, bank concentration and GDP per capita. The second empirical analysis extends the analysis to subsaharan Africa, and attempts to link the question of efficiency to that of financial development. Differences in banking cost- efficiency appear given the sub-regions. While the results on the determinants of banking efficiency reinforce those found in the previous application, it is clear that financial development is mitigated by inflation and somehow concentration. The final empirical analysis is to measure the efficiency of banking systems in the WAEMU zone and France, taking into account in the frontier the specificities of each geographical regions. In this case, our result show that the two banking systems display quite close efficiency scores : about 80% over the period 2000-2004. Bringing together the two banking systems, we were able to suggest the implementation of reforms inspired by the french model. This would allow WAEMU banking system to play more active role as a financial intermediary.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (183 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 171-178. Appendices

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Droit et Sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD PARI 2009 KAB
  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 09 PA10-062
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.