"Puerto, RICO en Variación", variation socio-phonétique et son auto-et hétérosurveillance par les locuteurs-le cas de la vélarisation du /r/ en espagnol portoricain

par Carolin Graml

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Bernard Laks et de Wulf Oesterreicher.

Soutenue en 2009

à Paris 10 en cotutelle avec Ludwig-Maximilians Universität (Munich, Allemagne) .


  • Résumé

    La thèse traite de la variation socio-phonétique, de son origine, de son développement, du marquage synchronique dia-systématique et de la perception subjective par les locuteurs eux-mêmes. Le phénomène phonétique de l’espagnol de Puerto Rico, analysé dans le cadre d’une recherche empirique, est la vélarisation du /r/ (prononcé de manière apico-alvéolaire en espagnol standard). Puerto Rico est le seul pays du monde hispanophone et des Caraïbes à utiliser la fricative vélaire [x] comme particularité linguistique sur un plan super individuel. L’origine de cette variation phonétique est donc l’un des sujets traités dans cette thèse. La partie centrale de l’étude est une analyse quantitative décrivant la distribution socio-linguistique de la prononciation vélaire dans le corpus établi dans le cadre de cette recherche. Les aspects concernés sont les caractéristiques acoustiques, la distribution phonotactique et le rôle de différents facteurs sociaux comme le sexe, l’âge, la provenance régionale, le statut socio-économique et le niveau d’éducation du locuteur. La deuxième partie de la recherche étudie la conscience, perception et évaluation du phénomène, celui-ci se révélant être fortement stigmatisé.

  • Titre traduit

    "Puerto, RICO en Variación", Socio-phonetic Variation and its Perception by the Speakers-the Case of Velarization of /r/ in Puerto Rican Spanish


  • Résumé

    Puerto Rico houses a linguistic phenomenon that has largely went unstudied: it is the only country in the Hispanic world where the velar fricative [x] is used as a pronunciation of the phoneme /r/ on an over-individual level. This thesis, which is based heavily on empirical research, deals with the genesis, development, synchronic dia-systematic markedness, and subjective perception of this phonetic variant. After exploring the origin of this variation, it then focuses on data specifically compiled for this research, analyzing the socio-linguistic distribution of the velar pronunciation within the speech of sixty puertorican speakers. The investigated aspects are the acoustic features, the phonotactic distribution and the role of different social factors such as gender, age, regional origin, socio-economic status and the educational level of the speaker. The second part of the research investigates awareness, perception, and evaluation of the phenomenon, which turns out to be strongly stigmatized.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol (335 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 277-299. Appendices.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 09 PA10-056
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.