La tragedia et son public au Siècle d'or (1575-1635). Introduction à l'étude d'un genre : le cas de Lope de Vega

par Florence D'Artois

Thèse de doctorat en Littérature classique espagnole

Sous la direction de Jean-François Canavaggio.

Soutenue en 2009

à Paris 10 .


  • Résumé

    Le débat sur l'existence d'une tragédie espagnole au Siècle d'or n'a pas accordé suffisamment d'importance au cas du théâtre de Lope de Vega (1562-1635). Cet auteur a pourtant écrit six pièces qu'il a appelées tragedias et une trentaine d'autres tragicomedias à une époque où l'usage voulait que toutes les pièces soient désignées par une étiquette hypergénérique, celle de comedia. L'hétérogénéité de cet ensemble de pièces, leur voisinage problématique avec le reste des comedias de lope et, surtout, l'absence d'un système théorique auquel il puisse être corrélé semblait condamner à une aporie toute tentative d'approche systématique, notamment poétologique, de ce corpus. Prenant acte de la nature discursive et non plus seulement textuelle de cette production, c'est une pragmatique de la tragedia lopesque que cette thèse se propose de définir. Que veut dire pour Lope baptiser une pièce tragedia ? Comment les pièces de Lope se positionnent-elles par rapport au champ, particulièrement instable, des conventions du genre à l'époque ? Leur public pouvait-il les recevoir comme des tragédies ? Après avoir examiné le fonctionnement de l'étiquetage qui révèle une tension entre les étiquettes qui dépendent de l'auteur et celles qui dépendent des récepteurs des pièces (censeurs, éditeurs. . . ), ce travail propose une réflexion sur la formation des compétences génériques du public à partir de l'ouverture des corrales. Après avoir expliqué pourquoi le genre était "lisible", il montre comment, tout au long de son histoire, la tragedia lopesque se définit dialectiquement en fonction des goûts de ses divers publics.

  • Titre traduit

    ˜The œtragedia and its public in the Golden Age (1575-1635). Introduction to the study of a genre : the case of Lope de Vega


  • Résumé

    In the debate on the existence of a Spanish tragedy during the Golden Age the case of Lope de Vega (1562-1635) has not redeived the attention it deserved. However, Lope is the author of six plays he called tragedias and around thirty more that he called tragicomedias in a time when the suprageneric label of comedia prevailed. The heterogeneity of this group of plays, their problematic relation to the rest of the Fénix's theatrical production and, most of all, the absence of a theoretical system that can be put in direct relation with them seems to condemn all attempts of a systematic approach-particularly a poetological one-to an insoluble paradox. Due to the discursive-and not only textual-nature of this production we have left behind traditional essencialist approaches in favour of an examination inspired by pragmatics. What does Lope mean when he calls aplay a tragedia ? How do these plays position themselves in the particularly unstable field of the generic conventions of their time ? Could the public perceive them as tragedias ? After examining the labels that reveal a tension between the generic designations that depend on the author and those that, on the other hand depend on the receivers (censors, publishers. . . ), this study aims to reflect on the formation of the public's generic competences from the opening of the corrales de comedias. Lastly, after explaining why the genre was "readable", we prove how during its history Lope's tragedia is dialectically defined by the competences and the tastes of its different spectators.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (453 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 394-436. Index. Appendices

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 09 PA10-055 (1-2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.