L' Expérimentation théâtrale de l'effroi : Titus Andronicus sur la scène contemporaine, les mises en scène contemporaines de Titus Andronicus de Shakespeare en France et au Royaume-Uni

par Isabelle Blanchet-Beucher

Thèse de doctorat en Arts du spectacle

Sous la direction de Christian Biet.

Soutenue en 2009

à Paris 10 .


  • Résumé

    Alors qu’elle fut longtemps bannie des scènes tant britanniques que françaises, Titus Andronicus, l’œuvre de Shakespeare réputée la plus sanglante et la plus effroyable, n’a jamais été autant jouée qu’à la charnière des XXe et XXIe siècles. L’intérêt majeur de la pièce réside dans le questionnement radical de la représentation qu’elle impose. Titus Andronicus ne se résume pas en effet à une pléthore d’actes barbares exposés sur la scène: cette œuvre peut être perçue comme un champ d��expérimentation où l’on confronte des praxis, une pièce de tâtonnement et d’expériences pour un théâtre qui pense qu’il est urgent de dire, d’avertir. L’œuvre est alors à la fois un réceptacle, un emblème et un mode opératoire. Aussi la mise en scène contemporaine s’en saisit-elle pour redéfinir les possibles du théâtre. Dans l’Antiquité, c’est par le biais de la statuaire que l’on donne à voir l’effroi. Cette forme artistique façonne un objet-Méduse, qui figure l’effroi, c’est-à-dire lui donne une forme saisissable par les sens, capable de s’imprimer dans l’imagination de celui qui le contemple. L’objet-Méduse se développe de manière cyclique dans l’histoire de l’humanité, et sa résurgence est le fruit d’époques instables et anxiogènes. Nous avons utilisé Méduse comme une forme-sens à partir de laquelle on peut circonscrire l’effroi et déterminer les traits qui caractérisent une œuvre effroyable. Aussi existe-t-il un théâtre de l’effroi qui fonctionne de manière comparable et dont il s’agit d’envisager les enjeux. A travers l’étude de dix mises en scène de Titus Andronicus, tant françaises que britanniques, nous avons cherché à définir plus largement les caractéristiques d’une dramaturgie de l’effroi et de son effectuation scénique.

  • Titre traduit

    Experiencing awe on the stage : Titus Andronicus in the twenty first century


  • Résumé

    Whereas Titus Andronicus was for a long time banished from both French and British theatres, Shakespeare’s allegedly bloodiest and most awesome play has never been so often staged as at the end of the 20th and at the beginning of the 21st centuries. The major interest of this tragedy is to be found in the radical issues that it raises. Titus Andronicus should not be considered merely as a plethora of barbaric acts exhibited on the stage but rather as an area of experience in which various practices are confronted. It is a play of attempts and experiences belonging to a dramatic genre in which telling and warning is urgent. This work is a gathering place, an emblem and a process. This is the reason why many contemporary directors have used it to re-define what it is possible to do on the stage. In Antiquity, awe was represented through statuary. This artistic form gave birth to an object: Medusa, which embodies awe, i. E. Gives it a shape and impacts upon the senses as we contemplate it, impressing the imagination. This object has developed in a cyclical way throughout the history of mankind, and reappeared each time society was going through unstable and oppressive times. In this essay, we will use Medusa as a meaningful form through which one can define awe, and determine the features which characterize an awe-inspiring play. One will thus attempt to postulate the relevance of a new concept, which could be called “awe-inspiring plays”, and which works in the same way as Medusa. We will study here ten productions of Titus Andronicus which were set up on either side of the Channel, to try and define more thoroughly what is at stake in such a concept and to examine what implications it has in terms of staging techniques.

Autres versions

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Ed. Classiques Garnier à Paris

Les mises en scène de l'effroi, "Titus Andronicus" : (France et Angleterre)


Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Éditions Classiques Garnier numérique à Paris

Les mises en scène de l'effroi, "Titus Andronicus" : (France et Angleterre)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. ( 535 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 468-482. Index. Appendices

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 09 PA10-048 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Ed. Classiques Garnier à Paris

Informations

  • Sous le titre : Les mises en scène de l'effroi, "Titus Andronicus" : (France et Angleterre)
  • Dans la collection : Lire le XVIIe siècle , 1
  • Détails : 1 vol. (498 p.)
  • Notes : 1. Etude d'une oeuvre effroyable "Titus Andronicus". 2. Analyse de mises en scène contemporaines. 3. "Titus" aux XXe et XXIe siècles, enjeux de l'expérimentation.
  • ISBN : 978-2-8124-0168-8
  • Annexes : Bibliogr. p. [479]-489. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.