Outils mayas, distribution et production du silex et de l'obsidienne dans les Basses Terres

par Chloé Andrieu

Thèse de doctorat en Préhistoire

Sous la direction de Catherine Perlès.


  • Résumé

    L'organisation des économies des sociétés mayas est toujours sujette à débat car elle est très liée aux différentes conceptions des organisations politiques à l'époque classique (250-950 ap. J. C). Ce travail se propose d'apporter des éléments de réponse à ce problème à travers l'analyse du matériel lithique de deux sites, Rio Bec et Calakmul, ainsi que par la comparaison de l'ensemble des données disponibles dans les Basses Terres. On distingue deux types de contextes de production qui s'accordent avec les différences d'organisation politique et spatiale observées de longues dates dans cette aire géographique. Alors que dans le nord, les ateliers sont découverts dans de petites srtuctures résidentielles modestes à l'écart des cités,dans le sud les seules fortes concentrations de déchets de taille de silex et d'obsidienne ont été découvertes en dépôts, disposées sur des tombes royales ou sous des stèles. Ces dépôts massifs d'éclats correspondent à des aires de rejet d'ateliers et ils se composent toujours des déchets des mêmes chaînes opératoires. Leur association stricte avec des contextes royaux ou d'élite permet d'envisager qu'ils révèlent une production sous contrôle. On aurait donc deux organisations économiques différentes, l'une décentralisée au nord, et l'autre, plus contrôlée au sud. Enfin les déchets d'obsidienne sont exclusivement découverts en dépôts dans les sites du sud, ce qui indique une certaine maimise de quelques cités de cette région sur la production ou la distribution de ce matériau.

  • Titre traduit

    Maya tools : distribution and production of flint and obsidian in the lowlands


  • Résumé

    The economic organisation of Maya societies is still hotly debated because it is closely related to the différent definitions of the political organisations during the classic period (250-950 AD). This work attempts to shed light on the matter by analyzing the lithic material from two sites : Rio Bec and Calakmul,as well as by making a comparative study of the entire body of available data in the lowlands. Two different production contexts appear to have been in use, which coincide with the différences in spatial and political orgaénisation that have been observed for some time in the lowlands. Whereas the workshops in the north were found in smamm,modest residential units outsides the cities, the only concentrations of flint and obsidian waste in the south were to be found in special deposits, above royal tombs or under steles. These massive flake deposits appear to be workshop dumps, and are always composed of the same production process waste. Their close association with royal or elite contexts allows us to believe that they indicate a controlled production. There would thus be two different economic organisations : a decentralized one in the north, and another more controlled one in the south. Finally, obsidian waste is exclusively found in special deposits in the south, which indicates that some cities in that region somehow controlled the production and/ or the distribution of that material.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (433 p.,109 p.-[50] p.de pl.)
  • Annexes : Bibliogr. p.395-433. Appendices vol.2

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T09 PA10-029 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.