L'évaluation de la maltraitance en tension, regards comparés France/Allemagne

par Pierrine Robin

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Catherine Sellenet.

Le président du jury était Paul Durning.

Le jury était composé de Catherine Sellenet, Paul Durning, Anne Jorro, Reinhardt Wolff, Dominique Youf, Eliane Corbet.

Les rapporteurs étaient Anne Jorro, Reinhardt Wolff.


  • Résumé

    L’évaluation des situations familiales en protection de l’enfance, est une question complexe et conflictuelle. En France comme en Allemagne, les organisations en prise avec des risques et des incertitudes dans la conduite des évaluations, chercheraient à formaliser les évaluations pour légitimer leurs actions. Mais cette formalisation ne serait pas sans empreinte de tensions, entre l’apparent et l’inapparent, la rationalisation et l’intuition, la participation et l’exclusion. Aussi ce présent travail conduit dans une perspective comparative France / Allemagne s’attache à mettre en lumière les ambiguïtés qui parcourent les formalisations de l’évaluation tant au niveau des normes juridiques que de leurs réfractions plurielles dans les pratiques professionnelles. En alternant les regards des professionnels et des usagers, ce travail s’intéresse également à la place de l’usager mineur dans l’évaluation et à la perception par les enfants et jeunes français et allemands de leur participation au processus évaluatif.


  • Résumé

    Diagnostic evaluation of children mistreatment in France and in Germany.

  • Titre traduit

    Diagnostische Bewertung der Kindermisshandlung


  • Résumé

    Diagnostische Auswertungen im Kinderschutz sind komplex und konfliktbehaftet. In Frankreich ebenso wie in Deutschland versuchen Kinderschutzorganisationen die Risiken ihre diagnostische Methoden bereits im Ansatz so gering wie möglich zu halten und damit ihre Prozesse zu rationalisieren. Dabei laufen sie jedoch Gefahr die Partizipation den Klienten zu vergessen. Die vorliegende Arbeit erstellt eine vergleichende Perspektive zwischen Frankreich und Deutschland, in der Formalisierungsverfahren von diagnostichen Methoden im Kinderschutz sowohl auf der rechtlichen Ebene, als auch in der Praxis der Beschäftigten kritisch beleuchtet werden. Desweitern setzt sich diese Arbeit mit den Sichtweise französicher und deutscher Kinder und Jugendlichen über ihre Partizipationsmöglichkeiten an Bewertungsprozessen ihrer Situation und an konkreten Hilfsmaßnahmen auseinander.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.