Capital naturel, developpement et durabilité à Madagascar et au Mozambique

par Timothée Ollivier

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Pierre-Noël Giraud.

Soutenue en 2009

à l'Université Paris-Dauphine .


  • Résumé

    L’objectif de cette thèse est d’explorer le rôle du capital naturel dans les stratégies de éveloppement des pays Africains. Dans la partie 1, nous récapitulons ce que nous savons des liens entre capital naturel et développement. La partie 2 est consacrée au capital naturel dans son ensemble, à l’échelle nationale. L’objectif est de proposer un cadre d’analyse de durabilité. A travers deux cas d’étude (Madagascar et Mozambique), nous concluons sur la nécessité de mesurer l’évolution des différents stocks de capitaux des pays. Nous proposons différentes extensions de cette approche, sur le traitement du capital immatériel notamment. Dans la partie 3, nous nous focalisons sur la ressource en sol, à une échelle plus fine. D’abord, nous proposons différentes pistes théoriques pour l’analyse économique des sols. Nous entrons dans la complexité du fonctionnement de cet écosystème particulier. Ensuite, nous analysons la rentabilité sociale d’un exemple d’investissement dans ce « capital sol » : les techniques agroécologiques au lac Alaotra (Madagascar). Nous concluons sur une mise en perspective de la place de ces travaux dans le processus de décision

  • Titre traduit

    Natural wealth, development and sustainability in Madagascar and Mozambique


  • Résumé

    The objective of this thesis is to explore the role of natural capital in development strategies of African countries. In Part 1, we summarize what we know about the links between natural capital and development. Part 2 is devoted to natural capital as a whole, nationwide. The objective is to propose a framework for sustainability analysis. Through two case studies (Madagascar and Mozambique), we conclude on the need to measure the evolution of different stocks of capital from a country. We propose different extensions to this approach, the treatment of intangible capital in particular. In Part 3 we focus on the soil resource, at a finer scale. First, we propose different theoretical tracks for the economic analysis of soils. We enter into the complex functioning of this particular ecosystem. Then, we analyze the social profitability of an example of this capital investment in soil: agroecology in Lake Alaotra (Madagascar). We conclude with a perspective of the use of this work in the decision process

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (280 p.)
  • Annexes : bibliogr. 225 ref. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.