Stratégie et imitation concurrentielle : une étude des pratiques des programmateurs des radios musicales françaises

par Philippe Mouricou

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Bernard de Montmorillon.

Soutenue en 2009

à l'Université Paris-Dauphine .

  • Titre traduit

    Strategy and imitation : french radio programmer's practices of competitive imitation


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    En matière de stratégie, l’imitation concurrentielle a souvent été décrite comme une voie à ne pas suivre. Paradoxalement, plusieurs études empiriques ont souligné la fréquence de ce phénomène. A partir du décalage entre la théorie et la pratique, nous cherchons à analyser de quelle façon l’imitation concurrentielle contribue à la stratégie des organisations, à comprendre ce que les managers font lorsqu’ils imitent leurs concurrents. Adoptant une démarche abductive, cette recherche se positionne dans le courant de la stratégie en pratiques (« strategy as practice »). Sur la base d’une analyse de théories issues de plusieurs courants de recherche, un cadre d’analyse a été construit. Deux grandes thématiques sont abordées. L’imitation est tout d’abord décrite comme l’expression de « raisons » individuelles. Elle est ensuite appréhendée comme une conséquence de l’incertitude à laquelle sont confrontés les acteurs. Une étude qualitative consacrée aux radios musicales françaises et à leurs programmateurs a été réalisée. Une quarantaine d’entretiens ont été menés auprès de programmateurs et d’observateurs privilégiés du secteur. Ce corpus a été complété par des données secondaires et a fait l’objet d’un codage à l’aide du logiciel NVivo. L’analyse des données a fait émerger deux grands types de résultats. Tout d’abord, les pratiques d’imitation concurrentielle des programmateurs découlent des doutes et des hésitations qu’ils ressentent au contact d’un contexte incertain où les goûts du public sont, plus que jamais, insaisissables. Une grande variation entre les pratiques peut ensuite être mise en évidence. Une typologie composée de neuf pratiques d’imitation concurrentielle a donc été construite. Ces éléments ont permis d’amorcer une discussion plus générale sur la contribution des pratiques d’imitation concurrentielle des décideurs dans la fabrication de la stratégie visant à dépasser l’opposition traditionnelle entre l’imitation et la différenciation

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (412 p. + annexes)
  • Annexes : bibliogr. 544 ref. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.