Les stratégies de coping des adolescents confrontés à la critique de leur choix de marque par leurs pairs : le cas de l’introduction d’une nouvelle marque à l’école

par Sarah Benmoyal Bouzaglo

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Denis Guiot.

Soutenue en 2009

à l'Université Paris-Dauphine .


  • Résumé

    Dans le cadre de cette recherche, nous nous sommes donnés pour objectif d’étudier les stratégies de coping des adolescents aux critiques de leurs ami(e)s de classe les plus proches sur un choix de marque et leur effet sur l’attitude envers la marque et l’intention de ré-achat. Nous avons développé une mesure situationnelle des stratégies d’ajustement des adolescents. Nous avons abouti à cinq stratégies : la justification, la vengeance, le déni, la culpabilisation des critiqueurs et l’auto-attribution. Le terrain final repose sur une collecte de données auprès de 446 adolescents. Une partie des hypothèses ont été validées permettant de montrer que certaines émotions négatives ressenties immédiatement après exposition au stresseur influençaient les stratégies mises en œuvre par les adolescents et que celles-ci pouvaient avoir un effet adaptatif ou maladaptatif sur les émotions négatives ressenties après avoir réagi. Enfin, ces dernières, en fonction de leur nature, pouvaient avoir une influence sur l’attitude envers la marque et/ou l’intention de ré-achat. Un certain nombre d’effets modérateurs ont également été analysées

  • Titre traduit

    The coping strategies of teenagers confronted by the criticism of their brand choice by their peers : the case of the introduction of a new brand at school


  • Résumé

    The purpose of this research was to study the coping strategies of teenagers when they are confronted by the criticisms of their closest friends in their class about a brand choice and their effect on brand attitude and repurchase intention. We have developed a situational measurement of coping strategies of teenagers. We have found five coping strategies: the justification, the revenge, the denial, the fact of making feel guilty of criticizers and the self-reproach. The final study was carried out on 446 teenagers. A part of the hypotheses were validated: certain negative emotions felt immediately after exposure to the stressor influenced the strategies of teenagers. These latter could have an adaptative or maladaptative effect on the negative emotions which are felt after coping. Finally, these last emotions, according to their nature, could have an influence on brand attitude and/or repurchase intention. Several effects of moderating variables were also analyzed

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (428 p.)
  • Annexes : bibliogr. 425 ref. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.