Le contrôle comme dynamique de gouvernement et de socialisation. : une étude ethnographique des contrôleurs de gestion

par Jérémy Morales

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Anne Pezet.

Soutenue en 2009

à l'Université Paris-Dauphine .


  • Résumé

    Cette thèse porte sur le travail des contrôleurs de gestion. L’observation directe de leurs pratiques, réalisée selon une démarche ethnographique, permet d’en saisir les aspects informels, et donc de faire apparaître certains publics occultés dans les discours, d’affiner les catégories qu’ils mobilisent pour parler de leur travail et de voir en quoi différents contrôleurs peuvent adopter des positionnements complémentaires mais distincts dans une même entreprise. Les résultats obtenus permettent aussi de tirer certaines conclusions concernant les modes d’organisation et de contrôle de gestion. En particulier, la production, non nécessairement intentionnelle, du sentiment qu’il existe une communauté d’intérêts entre tous les membres d’une organisation, permet de transformer les conflits potentiels en coopération harmonieuse, au moins en apparence. Cependant, cette mise en cohérence est dissymétrique, et repose sur une construction de divergences et de distinctions. Alors, la comptabilité est présentée comme un langage intégrateur, voire pacificateur, ce qui favorise une expansion de la logique financière comme rationalité dominante dans les organisations. Le travail des contrôleurs de gestion se traduit alors par une réorientation de la socialisation des managers, qui favorise l’émergence de modes plus financiers d’organisation et de gouvernement des entreprises

  • Titre traduit

    Control as governing and socialising : an ethnographic study of management accountants


  • Résumé

    This thesis reports a study of management accountants’ work. Direct observation of their practices, through an ethnographic approach, is used to understand informal aspects of it. I show how several of their audiences are usually forbidden, and try to refine the categories used to describe their work, in order to see how different controllers may follow complementary but distinct positioning in one company. Contributions are drawn upon organising and management control as well. The production of a feeling that a community of interests exists, even if it is not necessarily intentional, transforms potential conflicts into cooperation and harmony, at least in appearance. However, this making of some consistency remains asymmetrical, and stands upon the construction of divergences and distinctions. Then, accounting is deemed an integrative language, and even a peacemaking one. This promotes an expansion of the financial logic as a dominant rationale in organisations. Management accountants’ work thus translates itself into a particular reorientation of managers’ socialisation processes, which encourages emerging financial modes of organising and governing in companies

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (573 p.)
  • Annexes : bibliogr.297 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.