L' aide des institutions financières internationnales à la Russie (1991-2005)

par Patrice Itoua

Thèse de doctorat en Sciences sociales

Sous la direction de Irène Sokologorsky et de Renaud Fabre.

Soutenue en 2009

à Paris 8 .


  • Résumé

    Bien avant la chute du communisme, l’Union soviétique connaissait de graves problèmes économiques. Après l’éclatement de son empire en 1991, la Russie hérita de la gestion de l’ex-Union sur tous les plans – y compris sur le plan international. Après plusieurs années de boycottage des institutions financières internationales (IFI), la Russie commença progressivement à les adhérer pour bénéficier de leur concours. Ainsi, les sommes allouées à la Russie ont été considérables, ce qui explique l’importance de leurs effets. Si le but de mon étude est de m’interroger sur l’efficacité/inefficacité de l’aide ainsi que sur les relations entre les pays riches et les pays pauvres, j’ai cependant choisi comme cadre d’analyse exclusif les aides à la Russie de trois institutions financières internationales : Fonds monétaire international, Banque mondiale et Banque européenne pour la reconstruction et le développement, de l’ouverture de ses frontières avec l’Occident en 1991 en passant par la crise financière d’août 1998, à la relance de son économie au début des années 2000. L’aide à la Russie a permis un début de transition au marché, un apprentissage du marché mondial et de la finance moderne avec comme défi de peser à long terme sur l’économie mondiale. Mais cette aide a été aussi caractérisée par des insuffisances entre autre ses détournements. En somme, l’aide des IFI à la Russie a été partiellement efficace. Il serait intéressant de transposer cette étude vers d’autres choix, notamment vers les pays africains qui sont les gros bénéficiaires de l’aide des IFI.

  • Titre traduit

    The contributions of international financial institutions to Russia between 1991 and 2005


  • Résumé

    Well before the collapse of communism, the Soviet Union was experiencing serious economic problems. After the bursting of its empire in 1991, Russia inherited the management of the former Soviet Union on all the plans - including the international plan. After several years of boycotting of the International Financial Institutions (IFI), Russia gradually started to adhere to these institutions to benefit from their contributions. The sums allocated to Russia had been considerable and this explains the significance of their effects on the economy. If the purpose of my study is to investigate the effectiveness/inefficiency of the financial assistance as well as the relations between the rich countries and the poor countries, I however chose as an exclusive framework the contributions to Russia from three international financial institutions: International Monetary Fund, the World Bank and European Bank for the Reconstruction and Development, the opening of its borders with the West in 1991 while looking at the financial crisis of August 1998, and the recovery of its economy at the beginning of the year 2000. The assistance to Russia allowed a beginning of the transition to the market economy, a learning of the world market and modern finance with the challenge of influencing the world economy in the long run. Nevertheless, this assistance was also characterized by some insufficiencies amongst other things its embezzlements. Overall, the assistance of the International Financial Institutions to Russia was partially effective. It would be interesting to replicate this study to African countries, which are the large recipients of assistance of the IFIs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (655 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 513-532. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2946
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.