Le concept de sujet et ses métamorphoses à travers quelques philosophies critiques contemporaines. Les cas de Nietzsche, Deleuze, Foucault, et Badiou

par Margus Vihalem

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Alain Badiou.

Soutenue en 2009

à Paris 8 .


  • Résumé

    Cette thèse s’est fixée comme objectif de présenter et analyser les transformations ainsi que les applications du concept de sujet dans la philosophie contemporaine, notamment chez Friedrich Nietzsche, Gilles Deleuze, Michel Foucault et Alain Badiou. En interrogeant le sens ainsi que les applications les plus diverses du concept de sujet, cette thèse cherche à mettre en lumière la manière dont ce concept a été contesté par les discours philosophiques contemporains. Le concept de sujet n’ayant pas de signification clairement établie, il s’agit de voir dans quels contextes précis ce concept acquiert une signification plus ou moins identifiable. Il s’est avéré que le concept de sujet n’est pas désigné uniquement comme un concept obsolète, il a été également redéfini et relancé. Au lieu de se rapporter forcément à des concepts voisins traditionnels tels l’intériorité, la subjectivité, la volonté etc. , il pourra le cas échéant servir à déterminer les configurations nouvelles du monde contemporain, qui nécessitent que le concept de sujet soit reformulé de manière à assurer à la pensée une prise efficace sur le monde contemporain et ses devenirs.


  • Résumé

    The present thesis attempts to deploy the most significant transformations and applications concerning the concept of subject in contemporary philosophy, in particular in the works of Friedrich Nietzsche, Gilles Deleuze, Michel Foucault, and Alain Badiou. Interrogating the meaning of this concept as well as its various radical transformations the thesis tries to depict how the notion has been criticized or even refused by contemporary philosophers. As the concept of subject has never received a comprehensive definition, the purpose of this study was also to determine the exact contexts in which the concept could be identified as a meaningful one. It has been claimed that the concept of subject, although often designated as meaningless or at least out of date, could in fact continue to serve as a philosophical concept, on the condition that it is reconsidered and rearranged : it ceases to be associated to questions of interiority, of subjectivity, of will, etc. , its new uses being apparently related to the necessity to better understand the quickly changing configurations of the contemporary world.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (372 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 357-363. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2931
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.