Le culte des saints et les pèlerinages des juifs au Maroc ?

par Hassan Majdi

Thèse de doctorat en Études hébraïques et juives

Sous la direction de Ephraïm Riveline.


  • Résumé

    La vénération des saints personnages, le pèlerinage à leurs sanctuaires et le recours à leur protection, largement répandus chez les Juifs du Maroc, reste l’une de leurs caractéristiques culturelles la plus importante. En examinant l’ensemble des croyances et coutumes religieuses spécifiques aux Juifs du Maroc dans le domaine du culte des saints et en analysant ses aspects contemporains, nous constatons que le Maroc, pour l’hagiographie juive est un vaste espace où se mêlent, dans les pratiques et les rites, l’animisme, la magie, la superstition, les phénomènes pseudo religieux, la médecine, des formules magico-religieuses, des pratiques d’incantation et d’exorcisme… Si le culte des saints est un phénomène universel, pour les Juifs du Maroc il est particulièrement Berbère depuis l’aube du temps. Il n’a fait qu’adopter, successivement les couleurs des trois religions monothéistes. Sa nature parareligieuse et hérétique est gardée.


  • Résumé

    Among Moroccan Jews saint worship is highly important cultural characteristic, pervasively present in all strata of the population. Jewish saints are located in all areas of Morocco, both in the regions inhabited by Berber Jews and those inhabited by Sephardic Jews. The tradition of praying at the tombs of Jewish saints evidently grew out of similar practices carried out by Moroccan Muslims. It is likely that the Berbers were the original source of this practice in Morocco. Many elements of the natural world are associated in one way or another with saints, trees, bushes, stones, rocks, boulders, springs, water-falls, rivers, caves and mountains have been consecrated, although they may already have been held sacred at the time of pagan idolatry. Religious life among the Berbers, who were autochthonous to the region, abounded in myths rooted in the natural word. The Jews, too, may occasionally have participated in such cult rituals, which may help explain their strong ties today to some of those natural sites.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (318 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 293-318

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2920
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.