Esthétique de la spatialité immersive dans l'art de l'installation

par Alain Alberganti

Thèse de doctorat en Arts

Sous la direction de Philippe Tancelin.

Soutenue en 2009

à Paris 8 .


  • Résumé

    L’art de l’installation sous sa forme immersive constitue un évènement majeur dans l’histoire de l’art et dans la société. Il représente l’avènement d’un nouvel espace plastique à la frontière entre l’art et le réel. Cette frontière est le moteur d’un dispositif artistique immersif par lequel le visiteur d’une installation expérimente une perception autre de l’espace. La réception de l’oeuvre n’est plus fondée sur une opposition sujet / objet mais sur un projet qui génère une spatialité à partir des perceptions du visiteur. Cette spatialité de l’installation se situe au croisement des arts plastiques, des arts du spectacle et de l’architecture. Après l’espace-limite de l’art classique qui a rendu le visible de l’espace, l’espace-milieu de l’art moderne qui a rendu le sensible de la spatialité, l’art contemporain, avec l’installation, théâtralise la limite de l’œuvre d’art et fait de la frontière entre l’art et la vie un espace à vivre. L’évolution de la distance entre la forme plastique et le fond sur lequel elle se situe raconte l’histoire de l’homme occidental qui, de maître et de juge devant les choses du monde, peu à peu, s’y immerge. Notre travail envisage la notion d’immersion comme le paradigme de la relation esthétique de l’homme contemporain à l’espace de l’art et à l’espace urbain.

  • Titre traduit

    Aesthetic of immersive spatiality in installation art


  • Résumé

    Installation art in his immersive form represents a main event in the history of art and in the society. It means the advent of a new visual space on the borderline between art and reality. The frontier is the driving force of an immersive artistic device by which the visitor of the installation experiments a new perception of the space. The reception of the work of art is not any more based on the opposition subject / object but on a plan which generates the spatility from the visitor’s perceptions. This spatiality takes place at the junction of visual arts, performing arts and architecture. After the “border-space’’ of the classical art that capture which is visible in the space, after the “environment-space” of modern art that capture the sensitive of the spatiality, the contemporary art, through installation, dramatizes the border between art and life of the work of art to create a space-to-be-lived. The evolution of the distance between form and background tells the story of the western man. It was master and judge in front of the world and gradually dives there. Our work understands the notion of penetration as a paradigm of aesthetic relationship of the contemporary man to art space and urban space.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par l'Harmattan à Paris

De l'art de l'installation : la spatialité immersive


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (487 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.460-471. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2881
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : De l'art de l'installation : la spatialité immersive
  • Détails : 1 vol. (401 p.)
  • ISBN : 978-2-343-00918-6
  • Annexes : Bibliogr. p. 391-398. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.