Satires sociales et pratiques théâtrales à Milan au XVIIe siècle : la dramaturgie du moindre mal de Carlo Maria Maggi

par Stéphane Miglierina

Thèse de doctorat en Histoire et pratique du spectacle vivant

Sous la direction de Françoise Decroisette.

Soutenue en 2009

à Paris 8 .


  • Résumé

    In his five dialectical comedies, Lombard playwright Carlo Maria Maggi (1630-1699) proposed to reform comedy. In between his conservative Jesuitical education and his search for moral renewal through social satire, Maggi elaborated a dramaturgy of the lesser evil based on Aristotle’s eutrapely, which is to limit excess. The lesser evil, a synonym for half-measures and the happy medium, is the perfect antidote to disillusionment. Through a literary and linguistic analysis and a study of past performances of the plays, this dramaturgy of an upright and modest comedy, never theorized by Maggi himself, becomes apparent. First, Maggi is viewed as a man of his century. He is seen as both the student and friend of the Jesuits, who educated him in the oral tradition, and as the poet, who evolved from the praise of Eros in Petrarch’s style towards a celebration of God’s love. He experimented with different dramatic genres, from pastoral to melodrama, following a comic thread that would lead him to write his comedies. Maggi is also a playwright, his satire focusing on the city. This new comedy was urban: taking Milan’s business life, clergy, and sociability as themes, he was able to educate his audience, using plurilingualism and irony, thus creating the myth of the good urban people and its symbolic character, Meneghino. Finally, Maggi is a corago who is to stage plays, and only after studying the conditions of creation at Milan’s Collegio de’ Nobili, is it possible to assess the sheer importance of the historical context in the process of writing the comedies. Being deeply anchored in the late 17th century, they were to have limited success on the stage in the centuries to come.


  • Résumé

    Carlo Maria Maggi (1630-1699), poète et dramaturge lombard, propose, dans ses cinq comédies dialectales, une réforme de la comédie : dans une tension entre formation jésuite conservatrice et volonté de renouveau moral par la satire sociale, il établit une dramaturgie du moindre mal. Elle se fonde sur la vertu aristotélicienne de l’eutrapélie pour éviter les excès. Synonyme de la demi-mesure et du juste milieu, le moindre mal théâtral est la solution pour lutter contre le désenchantement (nécessaire) du monde. L’étude littéraire, linguistique et l’histoire des spectacles permettent de forger cette dramaturgie de la comédie droite et modeste, que lui-même n’a jamais explicitée. Maggi est envisagé sous trois angles: l’homme du siècle c'est-à-dire l’élève et l’ami des jésuites, formé à leur école de l’oralité et le poète, qui, de l’éloge pétrarquisant d’éros, passe à la célébration de l’amour divin. Cet homme du siècle expérimente les genres théâtraux, de la pastorale aux drames en musique, suivant une veine comique qui annonce ses comédies. Maggi est ensuite dramaturge : il centre sa satire sur la ville. La comédie nouvelle est urbaine : la Milan des affaires, celle du cloître et celle des salons sont autant d’occasions d’édifier son public par l’arme du plurilinguisme et de l’ironie, faisant émerger un mythe du bon peuple urbain, avec son personnage clé: Meneghino. Maggi est enfin chorège (organisateur de spectacles) et l’on comprend de l’étude des conditions de représentations au Collège des Nobles de Milan l’importance de la conjoncture dans l’écriture des comédies, les ancrant profondément dans leur époque et limitant leur fortune théâtrale dans les siècles suivants.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (551 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.535-551. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2836
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.