Les Impasses du multiculturalisme : politiques, industries et tourisme culturel à l'île Maurice

par Julie Peghini

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Philippe Bouquillion et de Catherine Servan-Schreiber.

Soutenue en 2009

à Paris 8 .


  • Résumé

    Le sujet de ma thèse, la question nationale, est analysé à travers les interactions entre politiques culturelles, productions artistiques et logiques de patrimonialisation liées au développement du tourisme. À partir des formes symboliques et culturelles des changements sociaux, dans ces domaines où se jouent les influences extérieures, je propose d'analyser la question nationale non par l'étude d'une communauté instituée mais par les interactions entre producteurs de l'idéologie et des normes étatiques, acteurs des sphères culturelles, intellectuelles et artistiques et promoteurs touristiques. Cette perspective met à jour les failles entre discours et pratiques, l'utilisation du multiculturalisme comme ressource par l'État mauricien pour s'insérer dans la globalisation, le processus de consolidation des frontières communautaires, et les imaginaires nationaux renouvelés par les industries et le tourisme culturels. Cette recherche s'inscrit au carrefour de deux disciplines scientifiques : les sciences de l'information et de la communication et l'anthropologie historique et économique.

  • Titre traduit

    The impasses of multiculturalism : cultural policies, industries and tourism in Mauritius


  • Abstract

    The subject of my thesis — the national question — is analyzed through the interactions between cultural policies, artistic productions and the logic of "patrimonialisation" linked to the development of tourism. Based on the symbolic and cultural forms of social changes — in these areas where external influences are played out — I propose to analyse the national question not through the study of an instituted community, but through the interactions between producers of ideology and state norms, actors of cultural, intellectual and artistic spheres, and touristic developers. This perspective brings to light the hiatuses between discourse and practices, the use of multiculturalism as a means by the Mauritian State to insert itself in globaliSation, the process of consolidation of communal boundaries, and the national imaginations currently renewed by cultural industries and tourism. This study inscribes itself at the crossroads of two academic fields : the sciences of information and communication, and historical and economic anthropology.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (534, 84 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 489-518. Index

Where is this thesis?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2801
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.