Le Traité de la Volonté d'Honoré de Balzac

par Oxana Goriatchkina

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation françaises

Sous la direction de Jacques Neefs.

Soutenue en 2009

à Paris 8 .


  • Résumé

    Dans sa thèse, l'auteur propose un point de vue sur l'œuvre de Balzac qui s'attache à des aspects philosophiques jusqu'ici relativement inaperçus. La lecture méthodique des auteurs mentionnés par Balzac dans La Comédie humaine et la lecture des ouvrages de l'époque sur les sujets relevés dans les brouillons de jeunesse, fait ressortir un intérêt unique et obsédant pour l'actus, la volonté, ce qui permet d'identifier la lecture de jeunesse comme les brouillons du Traité de la Volonté. La volonté, le génie, l'Absolu, tel était le résultat de la superposition des lectures de jeunesse de Balzac. Dans ses recherches sur la volonté, Balzac conduit un parallèle avec les philosophes allemands, notamment avec Schopenhauer, qui, comme Balzac, s'intéressait, pour le même but, au magnétisme animal et aux écrivains mystiques. Ces recherches ont conduit Balzac à l'idée de comparer l'animalité et l'humanité, ce qui a abouti au grand projet de La Comédie humaine, qui devient la description de l'enfer de l'humanité, séparée de la connaissance absolue et la recherche de la voie vers l'Absolu.

  • Titre traduit

    ˜ œBalzac's treaty of the will


  • Résumé

    In her thesis, the author suggests making a change of the point of view on the work of Balzac and discovering the new aspects which – up to here – are spent unnoticed. The methodical reading of authors, mentioned by Balzac in The Human Comedy and the reading of the works of period on the subjects noted in youth drafts, highlights only and obsessing interest : the actus, the will, what allows to identify the youth reading as draft of the Treaty of the Will. The will, the genius, the Absolute, such was the result of the superimposing of the youth reading of Balzac. In his researches on the will, Balzac goes in parallel with the German philosophers, in particular with Schopenhauer, who, as Balzac, was interested, for the same purpose, in the animal magnetism and in the mystic writers. These researches brought Balzac at the idea of comparing the bestiality and the humanity, what ended in the great project of The Human Comedy, which becomes the description of the humanity as an Hell, separated from the absolute knowledge and the research for way towards the Absolute.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (339 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 309-335. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2778
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.