Ce/eux à quoi nous tenons : proposition pour une responsabilité écologique pragmatique

par Émilie Hache

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Bertrand Guillarme.

Soutenue en 2009

à Paris 8 .


  • Résumé

    La crise écologique que nous traversons aujourd'hui est tout à la fois une crise scientifique, politique et morale. Face à cette crise émerge une multiplication de demandes morales, prenant la forme d'appels à la moralisation de la politique comme de l'économie, ou encore de préoccupations dites écologiques portant sur le monde dans lequel nous vivons. Je souhaite essayer de construire dans cette thèse une responsabilité écologique pragmatique qui rende compte de ces demandes morales. Pour cela, je problématiserai tout d'abord la notion de responsabilité en reprenant son sens étymologique de répondre à (ces appels). Il s'agit de rendre compte (de) et décrire ce/ux à quoi tiennent les acteurs eux-mêmes, non à prescrire ce qu'ils devraient faire. Cela m'amènera également à construire le concept d'écologie dans un sens un peu inhabituel, ne désignant pas ici la nature, l'environnement, mais les relations entre les êtres, humains et non-humains. Je défendrai l'idée que répondre à ces demandes morales exige de s'intéresser indistinctement à des problèmes moraux dits écologiques ou non, à la contamination par le virus du sida comme au réchauffement climatique. Enfin, cette responsabilité est pragmatique par son approche empirique - je m’intéresserai à des problèmes moraux "réels" posés par la crise écologique, mais aussi en raison de l'importance que j'attacherai à différencier cette responsabilité écologique de propositions moralistes. Cette façon de construire la responsabilité écologique est donc tout à la fois morale et politique, ces demandes morales nous amenant à re-penser la composition politique de nos sociétés.

  • Titre traduit

    What/whom we care for : a proposal for a pragmatic ecological responsability


  • Résumé

    The ecological crisis that we are experiencing today is simultaneously a scientific, political and moral crisis. In response to this crisis, a multitude of moral demands have emerged in the form of a call for the moralisation of politics and the economy or even so-called ecological concerns about the world we live in. I would like to build into this PhD a pragmatic ecological responsibility that would explain these moral demands. First, in order to do this, I will deal with the concept of responsibility by going back to its etymological sense of “responding to” (ie responding to these demands). This involves explaining and describing what/who the main players themselves care for, and not indicating what they should do. This will also lead me to build the concept of ecology in an unusual meaning: here, it will not refer to nature or the environment but to relations between beings, human or non-human. I will argue the idea that to respond to these moral demands, one has to be interested, without any distinction, with moral issues either ecological or not. Finally, this responsibility is pragmatic because of its empirical approach – I will be interested with “real” moral problems arising from the ecological crisis but also because of the importance that I see in differentiating between this ecological responsibility with any moralising propositions. This way of building the ecological responsibility is therefore both moral and political; these moral demands force us to rethink the political composition of our societies.

Autres versions

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2019 par La Découverte à Paris

Ce à quoi nous tenons : propositions pour une écologie pragmatique


Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par Les empêcheurs de penser en rond à Paris et par La Découverte à

Ce à quoi nous tenons : propositions pour une écologie pragmatique


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (387 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 329-364

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2776
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2019 par La Découverte à Paris

Informations

  • Sous le titre : Ce à quoi nous tenons : propositions pour une écologie pragmatique
  • Dans la collection : ˜La œDécouverte Poche , 513
  • Détails : 1 vol. (269 p.)
  • ISBN : 978-2-348-05479-2
  • Annexes : Bibliogr. p.[247]-265

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par Les empêcheurs de penser en rond et par La Découverte à Paris

Informations

  • Sous le titre : Ce à quoi nous tenons : propositions pour une écologie pragmatique
  • Détails : 1 vol. (247 p.)
  • Notes : Autres tirages : 2016, 2017, 2018.
  • ISBN : 978-2-35925-038-1
  • Annexes : Bibliogr. p. 229-[246]. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • 978-2-348-05479-2 Ce à quoi nous tenons : propositions pour une écologie pragmatique : cacher l(es) exemplaire(s)
  • 978-2-35925-038-1 Ce à quoi nous tenons : propositions pour une écologie pragmatique : cacher l(es) exemplaire(s)