Les Etats de la dissonance dans l'oeuvre cinématographique de Kira Mouratova (de 1958 à 2009)

par Evgeniâ Zvonkina (Zvonkine)

Thèse de doctorat en Cinéma et audiovisuel

Sous la direction de Claudine Eizykman.

Soutenue en 2009

à Paris 8 .


  • Résumé

    Kira Mouratova, réalisatrice dont les films sont considérés comme incontournables dans le cinéma soviétique et postsoviétique, a produit une œuvre accidentée. La cinéaste a connu non moins de trois types de financement, de production et de distribution : le système soviétique, l'entre-deux de la Perestroïka, puis le système de production commercial. Son œuvre a traversé nombre d'intempéries politiques : fin du dégel, stagnation, Perestroïka, mais plus récemment encore conflits politico-économiques entre l'Ukraine et la Russie. La multiplicité de cette œuvre oblige à préciser les contextes d'élaboration des films se situant aux deux extrêmes du spectre des modes de production et à considérer les projets inaboutis afin de mettre au jour la cohérence de l'œuvre. Afin de l'appréhender dans sa diversité, de percevoir la logique de son évolution esthétique, nous mettrons en place le concept central de notre thèse, celui de la dissonance cinématographique. Cependant, l'analyse des films nous indique que les procédures de création de dissonances ne suffisent pas à épuiser l'esthétique du film mouratovien : des mouvements réparateurs le traversent. Le double mouvement de l'œuvre, entre déclenchements de dissonances multiples et mouvements régulateurs, apparaît comme éminemment contradictoire. Nous verrons cependant comment cette contradiction devient intelligible, lorsque l'on observe que les éléments dissonants et les éléments régulateurs se constituent en un principe d'organisation esthétique de l'œuvre, la dissonance

  • Titre traduit

    ˜The œStates of dissonance in Kira Muratova's cinematographic oeuvre (nineteen fifty eight-two thousand nine)


  • Résumé

    Kira Muratova is a film director whose films are considered as central in the Soviet and post-Soviet cinema. The emergence of her œuvre has been marked by the tumultuous historical period. She has worked in the context that covers at least three different systems of film production and distribution: the Soviet system, the in-between period of the Perestroika and the present day commercial system. Her oeuvre has traversed turbulent political periods such as the end of the Thaw, the Stagnation period, the Perestroika, and, more recently, politico-economic conflicts between Russia and Ukraine. The multiplicity of her oeuvre makes it necessary to study the contexts of filmmaking that happen to be situated at the extreme poles of production systems (state-controlled vs. Commercial), as well as to analyse the failed projects in order to reveal the coherence of the oeuvre in its integrity. While studying this oeuvre in its diversity and trying to perceive the logic of its aesthetic evolution, we will formulate the crucial concept of our thesis: the cinematographic dissonance. However, meticulous analysis of films will show that the techniques triggering the dissonances do not fully account for the aesthetics of Muratova’s films : they also contain restoring vectors. The double tension of the oeuvre, between multiple dissonances and regulating procedures, seems to be contradictory at first sight. We will see, however, that this contradiction becomes comprehensible when one observes that both dissonant and regulating elements constitute the principle of the aesthetic organisation of the oeuvre, the dissonance

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (588, 224 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.551-588

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2773
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.