Attention et motivation au coeur du système éducatif lors de l'apprentissage de la proportionnalité : dimensions cognitive, clinique et didactique

par Jean-Charles Houillon

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Graciela Ricco.

Soutenue en 2009

à Paris 8 .


  • Résumé

    Cette recherche, dans les cadres de la psychologie et de la didactique des mathématiques, aborde les notions d'attention, de concentration et de motivation des élèves au sein d'une situation scolaire où un objet mathématique (la proportionnalité) est abordé. Elle tend à montrer que les élèves repérés en difficulté en mathématiques par l’institution scolaire, et pour qui une hypothèse de problèmes attentionnels serait avancée, ne le sont pas pour cette raison. Une analyse interne, mais aussi externe des informations recueillies, directement issues des leçons enregistrées, mais aussi des informations recueillies lors des entretiens (enseignants, élèves ciblés et lecture des documents de l’enseignant) permet d'articuler, par le croisement de ces traces, l'activité de tous les sujets concernés. Deux groupes d’élèves, dans six classes de cycle III, sont ainsi comparés dans leurs compétences cognitives attentionnelles. Il apparaît que le groupe contrôle (12 élèves), qui n'est pas en échec, et le groupe expérimental (12 élèves), qui est en difficulté sans pour autant être aidé par le RASED, ne présentent pas de différence significative aux 5 épreuves standardisées mesurant les capacités attentionnelles. Lors des entretiens et d'une investigation clinique (TAT) ces deux groupes ne semblent pas présenter non plus de différence dans leur rapport global aux savoirs comme objet de désir. C’est donc à l'intérieur de la situation didactique que se joue cette possibilité donnée aux élèves d'être des sujets attentifs et motivés, ou non. En s'appuyant essentiellement sur les travaux de G. BROUSSEAU, Y. CHEVALLARD, M. L. SCHUBAUER LEONI, C. MARGOLINAS, I. BLOCH et E. COMIN, ce travail montre que la structuration des épisodes didactiques convoquant l'objet "proportionnalité", les effets de contrats didactiques, et le manque de rapport institutionnel entre les enseignants et l'objet d’enseignement (formation insuffisante), ne créent pas les conditions pour que les élèves observés puissent être pleinement acteurs de leurs apprentissages. Motivation, attention et concentration, repérées comme des manques provenant du sujet seul, seraient donc des notions à comprendre comme des éléments construits par la situation didactique.

  • Titre traduit

    ˜ œAttention and motivation in didactic's system where the proportionality is approached : cognitive, clinical and didactic' angles


  • Résumé

    This research within the frameworks of psychology and the mathematics didactic approaches the notions of attention, concentration and motivation of the pupils in a school situation where a mathematical object (the proportionality) is approached. It tends to show that the pupils, who live mathematic difficulties in the school institution, are not in those difficulties only because of attention problems, in spite of the fact that this hypothesis would have been advanced. The internal as well as external analysis of the data gathered directly from recorded lessons and interviews with teachers and targeted pupils, plus the reading of teachers’ documents allows one, by meaning the various sources together, to map the entire activity of the subjects in question. Two groups of pupils, in six classes of cycle III, are then compared in their cognitive attention skills. It seems that the control group (4 pupils), which is not in failure, and the experimental group (4 pupils), which is in trouble without being helped by the whole RASED, do not present significant differences about 5 tests. In interviews and a clinical investigation (TAT) these two groups do not appear to present a difference in their comprehensive report on knowledge as an object of desire. So, the didactic situation really gives the pupils the possibility of being or not attentive and motivated subjects. By leaning essentially on the works of G. BROUSSEAU, CHEVALLARD, M. L. SCHUBAUER LEONI, C. MARGOLINAS, I. BLOCH and E. COMIN, this work shows that the didactic episodes structuration about the object "proportionality", the effects of didactic contracts, and the lack of institutional relationship between the teachers and the taught object (because of insufficient formation), do not create the conditions so that the observed pupils can be completely actors of their learns. Motivation, attention and concentration, explained as lacks resulting from the only subject, would thus be notions, which would to be understood as elements built by the didactic situation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (776 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.396-406

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2772
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.