Continuité narrative et jeux des possibles dans l'écriture scénaristique des séries télévisuelles

par Natalie Maroun

Thèse de doctorat en Littérature générale et comparée

Sous la direction de Marc Escola et de Charif Majdalani.

Soutenue en 2009

à Paris 8 en cotutelle avec Beyrouth .


  • Résumé

    Partant du postulat qu’il existe deux classes de fictions : les fictions closes et les fictions qui s'écrivent dans l'ignorance de leur fin, notre thèse s'interroge sur les outils d’analyse de chacune des catégories. La narratologie classique semble en effet manquer d'outils pour décrire les phénomènes de continuité narrative. Dans cette perspective, la série télévisuelle semble être le corpus idéal dans la mesure où le récit semble constamment en quête de mécanismes de relance qui lui permettent d'avancer progressivement en évitant les impasses narratives. A partir des cinq saisons qui constituent la série télévisuelle Six Feet Under, la présente thèse tente de trouver des domaines d'applications des catégories de la narratologie, et de forger des nouvelles catégories qui rendent comptent de la spécificité de l'écriture progressive, une écriture qui se veut sans fin. Notre étude porte par sur la conduite du récit, mais aussi sur la réception des effets. En somme, elle se veut une lecture "affabulante" dans la continuité des études sur les textes possibles.

  • Titre traduit

    ˜ œNarrative continuity and possible gambling in the script writing of the television series


  • Résumé

    Considering the postulate that there are two classes of fictions : the closed fictions and the fictions which spell in the ignorance of their end, our thesis wonders about the tools of analysis of each of the categories. The classic narrative indeed seems to miss tools to describe the phenomena of narrative continuity. In this perspective, the television series seem to be the ideal corpus as far as the narrative seems constantly in search of mechanisms of relaunching which allows it to (move) gradually by avoiding the narrative dead ends. From five seasons which constitute the television series Six Feet Under, the present thesis tries to find fields of application of the categories of the narrative studies, and to forge new categories which demonstrate some specificity of the progressive writing, the writing which wants to narrate unlimitedly. Our study concerns by the conduct of the narrative, but also the reception of the effects. As a matter of fact, it is a reading in the continuity of the studies on the possible texts.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (309 p.- CIII)
  • Annexes : Bibliogr. p. 307-309

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2770
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.