Désir et consensus : éléments d'anthropobiologie érotique

par Alain Nzigou-Moussavou

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jacques Poulain.

Soutenue en 2009

à Paris8 .


  • Résumé

    Fondant toutes les institutions, parlant dans toute parole, le désir est ce dont la rationalité argumentative prônée par l'éthique transcendantale de la discussion ne peut nous guérir, car c'est en lui seul qu'elle peut énoncer son rêve de transformation communicationnelle de l'homme en consensus universel et éternel avec lui-même, les autres et le monde. Rêve dont la réalisation sociopolitique est à jamais différée. Ainsi découvre-t-on qu'"Homo consensus" est un "Homo eroticus" condamné à errer inexorablement sur la mer impétueuse du monde, embarqué dans la nef de l'incertitude généralisée. Ballotté d'une rive fantasmatique à l'autre par les bourrasques de ses croyances idéologiques, il contemple de loin son objet de gratification qui se tient, phénoménologiquement et ontologiquement, obstinément dans la "distance épistémique", terre promise qui rend ivre, mais où on ne pourra jamais vivre. Ici, le fantasme est absolument total, et la jouissance seulement orale. C'est pourquoi la "sédimentation consensuelle" qui tente, par la pétrification sémantique du signe institué dans la ritualisation culturelle, de combler la béance ouverte par cette distance épistémique, doit être perpétuellement subvertie par la "transformation érotique" qui déploie les rémiges du jugement par lequel l'homme, limier sur ses propres trousses, réfléchit les bases rectrices et tectrices de sa circonstance sociohistorique et ses principes axiologiques. S'annonce ainsi la seule vérité qu’il y ait à découvrir : l'homme est au monde pour désirer (le consensus) et il "désire (le consensus)" pour être au monde, mais le temps qui fait venir à lui le désir ne lui donne pragmatiquement l'être qu'au gré de ses saisons.

  • Titre traduit

    Desire and consensus : elements of erotic anthropobiology


  • Résumé

    Founding all institutions, talking in all speech, the desire is that of which the argumentative rationality extolled by the transcendental ethics of the discussion cannot heal us, because it is in it only that it can express its dream of communicational transformation of the man in universal and eternal consensus with himself, the others and the world. Dream whose socio-political realization is deferred forever. Finally "Homo consensus" is only a "Homo eroticus" condemned to wander inexorably on the impetuous sea of the world, on-board in the nave of the generalized uncertainty. Tossed of a phantasmatical strand to the other by the squalls of his ideological beliefs, he contemplates from afar his object of tip that is held, phenomenologically and ontologically, stubbornly in the epistemic distance, promised earth that returns intoxicated, but where one will never live. Here, the fantasy is absolutely total, and the enjoyment only oral. It is why the "consensual sedimentation" that tempts, by the semantic fixation of the sign instituted in the cultural rituals, to fill the hole opened by this epistemic distance, must be subverted perpetually by the "erotic transformation" that opens out the work of the judgment by which the man, bloodhound on his own kits, revalues the roots of his socio-historical circumstance and his axiological principles. Announce himself the only truth that to discover has thus: the man is at the world to want (the consensus) and he "wants (the consensus)" to be at the world, but the time that makes the desire come to him gives him being pragmatically only as and it wants, by the will of its seasons.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (367 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 340-360. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2751
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.