Le deuil du visible dans le processus de création picturale : investigation d'un lieu englouti : la Chartreuse de Vaucluse (jura)

par Anne Vincent-Durand

Thèse de doctorat en Esthétique, sciences et technologie des arts

Sous la direction de Daniel Danétis.

Soutenue en 2009

à Paris8 .


  • Résumé

    L'approche métaphorique d'un lieu désormais englouti au fond d'un lac artificiel, la Chartreuse de Vaucluse, nous invite à interroger les frontières du visible dans le processus de création picturale. Une enfilade de treize portes retient particulièrement notre attention par son dispositif mis en abîme qui, tout en s'illimitant, met en évidence l'enjeu principal de nos recherches : le seuil. Cette zone de transition et de contact est susceptible d'engloutir ou laisser surgir des présences latentes. De la vision rêvée de la Chartreuse à celle, éclatée, des miroirs de la surface du fleuve de la Loire, du motif espéré au presque rien, la recherche d'un espace originaire nous invite à nous perdre et paradoxalement, à apparaître. Passer de ce qui serait de l'ordre du presque rien à une spatialité sans chose, sans objet, est la tentation qui s'offre à nous dans ce parcours intuitif et solitaire. Du lieu intériorisé dont les limites sont toujours fuyantes, au non lieu de l'espace pictural, le processus soustractif se poursuit. Nous tentons de comprendre ce qui contribue à faire advenir un visible qui ne cesse de nous échapper. La difficulté est de laisser surgir ce qui se meut sous la surface du tableau et la rend vivante ; de donner à voir l'invu, ce qui n'a pas trouvé figure. Ne pas vouloir pour se laisser surprendre par ce qui apparaît s'inscrit au cœur d'un processus déstabilisant et toujours inachevé. S'approcher au plus près d'un seuil ultramince est ce qui motive, à chaque tableau, le même saut dans le vide, et la même incertitude.

  • Titre traduit

    The mourning of the visible in the process of pictorial representation


  • Résumé

    The metaphorical approach to a place about to be engulfed at the bottom of an artificial lake, La Chartreuse de Vaucluse, prompts us to question the boundaries of what is visible in the process of pictorial creation. A row of thirteen doors in particular draws our attention, through its position on the brink of ruin, which whilst removing all limits, brings to light the principal stake of our research: the threshold. This zone of transition and contact may be liable to devour or to allow the sudden rise of latent presences. From the reverie of the Chartreuse to that which is bursting out from the reflections of the surface of the River Loire, from the hoped-for motif to the almost-nothing, the quest for an original space invites us to lose ourselves, and paradoxically to appear. To pass from that which would be the order of almost nothing to an itemless, objectless spaciousness, is the temptation we are offered in this instinctive and solitary journey. From the interiorised place whose limits are always evasive, to the non-place of pictorial space, the subtractive process continues. We attempt to understand what will bring about a visible which ever continues to elude us. The difficulty is to allow the sudden appearance that moves under the surface of the painting and brings it alive; bringing to light the unseen, that which has not found form. Unwillingness to be taken by surprise by what appears is engraved at the heart of the destabilising and always unfinished process. Getting as close as possible to an ultra-fine threshold is what motivates in each painting, the same leap into emptiness and the same uncertainty.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par Atelier National de reproduction des thèses à Villeneuve d'Ascq

Le deuil du visible dans le processus de création picturale : investigation d'un lieu englouti : la Chartreuse de Vaucluse (jura)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (391, 31 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 326-341. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2738
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par Atelier National de reproduction des thèses à Villeneuve d'Ascq

Informations

  • Sous le titre : Le deuil du visible dans le processus de création picturale : investigation d'un lieu englouti : la Chartreuse de Vaucluse (jura)
  • Dans la collection : Thèse à la carte
  • Détails : 1 vol. (391, [30] p.)
  • Notes : Les deux volumes de la thèse originale sont réunis en un seul volume.
  • Annexes : Bibliogr. p. 326-341. Index.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.