L'Université populaire Quart Monde : la construction du savoir émancipatoire

par Geneviève Defraigne Tardieu

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de René Barbier.

Soutenue en 2009

à Paris 8 .


  • Résumé

    L'Université populaire Quart Monde est un lieu d'expression collective -fondé par Wresinski en 1972- avec des personnes très défavorisées ; c'est un lieu d'émancipation par la construction de savoir. Il repose sur la reconnaissance de savoirs d'expérience des personnes qui vivent dans la grande pauvreté. Cette thèse recherche comment des personnes qui sont exclues de l'accès au savoir peuvent se remettre à apprendre, à produire des savoirs, à agir pour leur émancipation. Cette recherche impliquée explore : l'action et la pensée de Wresinski, les concepts de grande pauvreté, d'exclusion ; l'histoire des Universités populaires, les concepts de "l'apprendre", du rapport au savoir et de l'émancipation. Elle explore les travaux de praticiens de l'émancipation : Freire, Alinsky et Dolci, puis l'histoire et la pratique de l'Université populaire Quart Monde. Le cadre théorique est celui de "l'agir communicationnel" d'après J. Habermas, et celui de "l'autoformation à partir de l'expérience" d'après J. Mezirow. L'Université populaire Quart monde est lieu de création de rapports sociaux incluant la reconnaissance, la réciprocité et l'engagement au changement. Une Recherche-Action-Existentielle d'après R. Barbier a été menée avec des membres de l'Université populaire Quart Monde. Ils ont élucidé les conditions de la production d'identité, de sens et de savoirs en œuvre à l'Université populaire Quart Monde ainsi que la production de nouveaux rapports sociaux. Des savoirs de résilience sont produits ainsi que les conditions de la démocratie cognitive, facteurs de changements sociaux.

  • Titre traduit

    The Fourth World People's : the construction of Emancipating Knowledge


  • Résumé

    The Fourth World People's University (FWPU) is a locus for collective expression that was founded in 1972 by Joseph Wresinski with very underprivileged people. It is a place for emancipation through the construction of knowledge. The People's University is built upon the experience-based knowledge of persons who live in extreme poverty. This dissertation examines how people who have been excluded from access to knowledge can start anew to learn, to produce knowledge, to act for their own emancipation. This participatory action research project explores : - the actions and thinking of movement founder Joseph Wresinski; - the concepts of extreme poverty, and of exclusion; - the history of people's universities; - and the concepts of learning process, of relationship to knowledge, and of emancipation. The thesis explores the works of practitioners of emancipation- P. Freire, S. Alinsky, D. Dolci- followed by the history and practices of the Fourth World People's University. The theoretical framework utilized is "communicative action" following J. Habermas and that of "self-teaching from personal experience" following J. Mezirow. The Fourth World People’s University is a locus for the creation of social relationships that include recognition, reciprocity and commitment to change. An existential action research following R. Barbier was undertaken with members of the Fourth World People's University. Members shed light on the conditions for the production of identity, meanings, and knowledge in operation at the FWPU, as well as for the production of new social relations. In this setting knowledge stemming from resiliency is produced as are the conditions for cognitive democracy, both of which are factors in social change.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Presses universitaires de Paris Ouest à [Nanterre]

L'Université populaire Quart Monde : la construction du savoir émancipatoire


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (988 p.)
  • Annexes : Bibliogr. vol. 2, p. 470-487. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2737
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Presses universitaires de Paris Ouest à [Nanterre]

Informations

  • Sous le titre : L'Université populaire Quart Monde : la construction du savoir émancipatoire
  • Détails : 1 vol. (378 p.)
  • ISBN : 978-2-84016-099-1
  • Annexes : Bibliogr. p. [363]-378. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.