Employées domestiques dans la Chine actuelle : le service domestique au croisement des rapports sociaux de sexe et de la hiérarchie urbain / rural

par Shuang Li

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Danièle Kergoat.

Soutenue en 2009

à Paris 8 .


  • Résumé

    Cette étude porte sur les femmes employées domestiques dans la Chine actuelle et repose principalement sur une enquête qualitative dans les villes de Qingdao et de Shanghai. L'analyse porte sur les politiques sociales et leurs changements, les mobilités spatiales, le statut familial, le travail, la professionnalisation et l'organisation du secteur. Le cadre théorique est celui d'une sociologie des rapports sociaux, les femmes employées domestiques étant au croisement de plusieurs de ces derniers. Sur les services à la personne, la thèse s'attarde sur trois figures particulièrement propices à une réflexion approfondie sur le travail de care : l'assistance privée aux personnes hospitalisées, aux personnes âgées dans les maisons de retraite et l'assistance à la mère et au nourrisson dans le premier mois de ce dernier. L'analyse approfondie de ces trois figures a permis d'ouvrir des pistes inédites pour une comparaison Chine / Occident sur la conception et la réalisation du travail de care. Le second axe important est celui du clivage entre les employées domestiques, selon l'origine de ces dernières : urbaine ou migrante. J'ai démontré que le clivage urbain / rural est en fait un rapport social structurant pour la société chinoise. J'ai montré par ailleurs que ce rapport subsumait le rapport de classe (la délégation du travail domestique des familles urbaines aisées aux femmes pauvres relève de la division sociale du travail), et qu'il pouvait être considéré par ailleurs comme l'équivalent d'un rapport de racisation. En tant que "personnes venant de l'extérieur", les. Migrant-e-s d'origine rurale sont en fait condamné-e-s à une citoyenneté de seconde classe.

  • Titre traduit

    Women domestic workers in contemporary China : domestic service at the intersection of gender relations and urban / rural hierarchy


  • Résumé

    This study focuses on women domestic workers in contemporary China and is mainly based on a qualitative fieldwork in the cities of Qingdao and Shanghai. The analysis focuses on political and social change, spatial mobility, family status, work, professionalization and organization of the sector. The theoretical framework is that of sociology of social relations, women domestic workers being at the intersection of different kinds of social relations. As far as personal services are concerned, the thesis focuses on three figures which are particularly suited to a deepened reflection on care work: private care to hospital patients, care to seniors in retirement homes and care to the mother and infant in their first months. The analysis of these three figures has helped open up avenues for a China / West comparison on the conception and realization of care work. The second important axis of this thesis is the division between urban and migrant domestic workers. I argued that the urban / rural divide is indeed an important social relationship for Chinese society. I also showed that urban / rural relations subsumed class relations (the delegation of domestic labor from wealthy urban families to poor women is to be understood as a manifestation of the social division of labor), and it could also be regarded as the equivalent of a relation of racialization. As "people from outside", the migrants of rural origin are actually sentenced to a second class citizenship.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (409 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 334-353

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2724
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.