La réception des butô(s) en France : représentations, malentendus et désirs

par Sylviane Pagès

Thèse de doctorat en Esthétique, sciences et technologies des arts. Théâtre et danse

Sous la direction de Isabelle Launay et de Jean-Marie Pradier.

Soutenue en 2009

à Paris 8 .


  • Résumé

    Le butô, forme chorégraphique élaborée au Japon dans les années 1950-60, est introduit en France à la fin des années 1970, s'inscrivant dans l'histoire des nombreux transferts chorégraphiques qui ont jalonné le XXe siècle. Cette thèse est consacrée à l'étude de son processus de réception, envisagée comme l'analyse des discours sur le butô, des représentations et méconnaissances qu'ils ont construites et véhiculées, et de leurs effets dans la danse contemporaine. Le contexte de réception est présenté en amont, par l'étude des étapes de cette introduction et de ses lieux d'accueil, ainsi que des réactions critiques et de l'historiographie. L'analyse des bouleversements institutionnels et esthétiques de ce contexte permet de mettre au jour le processus de construction du butô comme événement médiatique et artistique aux effets durables, mais aussi propice aux malentendus. Le deuxième temps de la thèse approfondit l'analyse des discours critiques sous l'angle de l'histoire culturelle, par la déconstruction des représentations dominantes du butô. En étudiant ses deux principaux lieux communs inscrits dans l'histoire des représentations françaises du Japon, il s'agit de comprendre les cadres historiques et culturels qui orientent les regards sur les corporéités dansantes. La dernière partie aborde les effets du phénomène butô, des œuvres comme des discours critiques, sur les imaginaires et les pratiques des danseurs et chorégraphes. Un regard plus précis sur le geste permettra d'analyser ce que le butô a déplacé et déstabilisé, les désirs qu'il a suscités et les manques qu'il a comblés dans le champ de la danse contemporaine.

  • Titre traduit

    Butô's reception in France : representations, misunderstandings and desires


  • Résumé

    Butô, a Japanese dance form first developed in the fifties and introduced to France in the late seventies, has played a part in the history of dance migrations throughout the twentieth century. This PhD dissertation studies the process of Butô's reception in France through a close analysis of critical and historiographical discourse production and mediation. We hope to show how this process has contributed to several cultural misunderstandings, while also having an impact on the French contemporary dance scene. The first part of this text describes the different phases of Butô's introduction to France, and the changing institutional context in which it was received. It explores the reactions of art criticism and historical discourses, and it analyses how the widespread acceptance of Butô as an artistic form not only gave Butô a media presence, but also contributed to its establishment as a durable dance practice in France. This process favored the emergence of cultural misunderstandings, analyzed in the second part of this text. By deconstructing some of the major social stereotypes created through discourses about Butô's reception, and by fostering a deeper understanding of its historical and cultural context, this thesis endeavours to clarify an aspect of the history of Japan's popular representations in France. Finally, the third part of this dissertation examines the effects of these discourses on the creative process of dancers and choreographers. Through what one might call "a History of Movement", this study focuses on how artists' understanding of Butô has destabilized and reorganized the construction of gestures, by fulfilling needs and evoking new desires.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (464 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 384-422

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2678
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.