Environnement et littoralisation dans l'Ouest algérien

par Tarik Ghodbani

Thèse de doctorat en Géographie, aménagement et environnement

Sous la direction de Bouziane Semmoud et de Bachir Tidjane.

Soutenue en 2009

à Paris 8 en cotutelle avec l'Université d'Oran Es-Senia (Algérie) .


  • Résumé

    La thèse traite la problématique de la littoralisation et ses impacts sur l'environnement dans l'Ouest algérien. Elle met l'accent sur la relation homme - milieu en combinant les connaissances de la géographie physique et de la géographie humaine. Elle analyse les modes d'occupation de l'espace littoral, et les interactions entre les différents composants de l'espace, d'ordre écologique, économique et social. La thèse, structurée en trois parties, comprend des analyses basées sur des études de cas. La première traite des problèmes environnementaux par trois entrées : la perturbation de la dynamique littorale, la régression de la biodiversité et la dégradation du paysage naturel. La deuxième explique ces dégradations par l'étude de la littoralisation et de ses différentes mutations à l'échelle régionale et locale. La troisième et dernière partie est consacrée à l'étude des outils de gestion, au jeu d'acteurs et aux conflits d'usage autour de la question de l'environnement et du foncier littoral, elle débouche sur un ensemble de propositions pour une gestion intégrée des zones côtières algériennes, en général, et du littoral ouest, en particulier. Deux méthodes sont appliquées : l'une diachronique et l'autre multiscalaire. La diachronie, permet d'étudier l'évolution dans le temps, des interactions entre occupation du littoral et milieu naturel. Le multiscalaire, permet d'analyser les différents phénomènes en passant par plusieurs niveaux d'échelles, du local au global, et l'inverse.

  • Titre traduit

    Environment and littoralization in Western Algeria


  • Résumé

    The thesis deals with the problem of intensive coastal growth and its impacts on environmental in the western coast of Algeria, "From the slope of the Dahra Mountains eastward to Oued Kiss Westward". It focuses on the man – environment relationship by combining the knowledge of physical geography to human geography. It analyzes the different modes of occupation of the coastal area, and addresses the interactions between different components of the landscape at the ecological, economic and social level. The thesis is structured in three parts, and includes analysis based on case studies. The first deals with environmental issues by three entries: the disruption of coastal dynamics, the loss of biodiversity and degradation of the natural landscape. The second focuses on explaining the causes of degradation through the study of littoralization and its various mutations at the regional and local level. The third and final section is devoted to the study of management tools, the main actors involved and the use conflicts around the issue of environment and coastal land, in order to end up finall to a set of proposals for an integrated management of coastal areas in Algeria, in general, and the west coast in particular. Two methods are applied: one diachronic and the other multiscalaire. The diachronic, deals with evolution over time, of the interactions between coastal occupation and natural landscape. The multiscalaire, deals with an analysis of various phenomena through several layers of scales, from local to global, and vice versa.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (306 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 254-269

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2666

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2892
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.