Activation et (co)construction de connaissances : facteurs de variabilité liés au contexte de diglossie

par François Sawadogo

Thèse de doctorat en Psychologie. Sciences cognitives

Sous la direction de Denis Legros.

Soutenue en 2009

à Paris 8 .


  • Résumé

    Cette recherche étudie les processus cognitifs en œuvre dans l'activité rédactionnelle en langue seconde (L2) dans le contexte de diglossie du Burkina Faso. L'apprenti rédacteur de textes explicatifs éprouve des difficultés à produire des écrits dans une langue qui n'est pas sa langue maternelle (L1). L'utilisation de systèmes d'aide sous forme de questionnement en langue L1 facilite l'activité de planification et d'activation des connaissances construites en langue maternelle. Grâce à la langue maternelle, en effet, les participants, élèves de collège, peuvent mettre en œuvre une activation optimale de leurs connaissances antérieures construites dans leur contexte culturel. Ils réduisent ainsi la charge cognitive liée à l'activation de ces connaissances et disposent ainsi de ressources mémorielles pour gérer les processus de mise en mots et de révision, responsables des principales difficultés des rédacteurs de texte en langue seconde. L'analyse en systèmes de la représentation du domaine de connaissances évoqué par le texte indique que la langue utilisée dans ces systèmes ouverts d’aide à la planification exerce une influence sur les connaissances élaborées par le sujet sur le domaine. Ces systèmes ouverts d'aide en langue L1 permettent aux apprenants dans le cadre du travail collaboratif ou individuel, en environnement classique d'apprentissage ou distant via les TICE et l'Internet, d'améliorer leurs activités rédactionnelles et de produire des textes explicatifs de meilleur qualité du point de vue de la pertinence de leur contenu sémantique. Les résultats qui mettent en évidence le rôle essentiel de la langue L1 dans l’acquisition et la (co) construction de connaissances en langue L2 en contexte diglossique ouvrent des perspectives nouvelles dans le développement des nouvelles littératies en contextes plurilingues et pluriculturels.

  • Titre traduit

    ˜The œknowledge activation and (co)construction : variability factors under the context of diglossia


  • Résumé

    Our research studies the cognitive processes implicated in the editorial activities in langue L2 in the context of diglossia in Burkina Faso. The apprentice editors of the narrative text show difficulties in producing the written texts in a langue different to their mother langue (L1). The application of aiding systems in form of questions in langue L1 facilitates the planning and the knowledge activation activities constructed in mother langue. Grace to the mother langue, in fact, the participants (college student) can realize an optional activation of their domain knowledge constructed in their cultural context. So, they reduce their cognitive charges in the knowledge activation and augment the memorial resources to generate the word-choosing and edition activities which constitute the editors’ principal text edition difficulties in L2 langue. The system analysis of the representation of the domain knowledge evoked by the text indicates that the langue utilized in these opened systems aiding to plan exercises a significant influence to the elaboration of the subjects' domain knowledge. These opened aiding systems in langue L1 permit all the apprentice to improve their editorial activities in the cooperation or independent activities and in the classical or distant (via TICE and Internet) learning environments and produce consequently the narrative texts of better quality in the point of view of the semantic content. The results, which have verified the essential role of the langue L1 in the acquisition and knowledge construction in langue L2 in the diglossia context, open new perspectives in the development of the new literacy under the multilingual and multicultural context.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (243 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 227-243

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2637
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.