L'enseignement des langues nationales à l'école primaire : le cas du wolof au Sénégal

par Daouda Ndiaye

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Soutenue en 2009

à Paris 8 en cotutelle avec Dakar, Université Cheikh Anta Diop .


  • Résumé

    La problématique de notre thèse est relative à la recherche, au Sénégal, de stratégies efficaces pour la mise en place d'un bilinguisme (français, langues nationales) à l'école primaire. Les leçons de l'expérimentation des classes télévisuelles (français, wolof) et les difficultés d'exécution du Schéma directeur de la mise à l'essai des langues nationales de 2002 amènent à soutenir que la promotion des langues nationales est à la fois en contradiction avec les pratiques sociales et éducatives du Sénégal. L'intérêt majeur de notre travail est d'élargir le champ de la recherche sur l'étude de ces paradoxes. En effet, les thèses de doctorat et les articles qui s'y consacrent sont essentiellement l'œuvre des linguistes. Mais la linguistique, en tant qu'étude de la langue pour la langue, dans l'acception saussurienne, ne saurait épuiser notre sujet. Au demeurant, elle garde toute son importance dans les aspects pédagogiques de l'enseignement des langues nationales. En revanche, la langue, considérée comme un phénomène social, permet d'appréhender les difficultés liées à la mise en place d'un enseignement bilingue français – langues nationales au Sénégal. En 2008, au moment où l'expérimentation des classes bilingues touche à sa fin, de nombreux écrits traitent de la question de l'enseignement des langues nationales sous un angle plus polémique que scientifique. Pourtant, ils gagneraient à se servir d'un appareil conceptuel sur lequel pourra se fonder toute l'analyse des dysfonctionnements institutionnels et pédagogiques, sources de l'échec de l'expérimentation des langues nationales. Le défi de la scolarisation universelle à l'école primaire et les garanties d'un taux d'alphabétisation à 50 % d'ici à 2015 dépendent étroitement de cette approche pluridisciplinaire de la politique linguistique que nous proposons dans la dynamique d'une éducation tout au long de la vie.

  • Titre traduit

    Teach national languages in primary school : the case of Wolof in Senegal


  • Résumé

    The basis of our thesis is the research in Senegal of effective strategies to establish a bilingual system (French, national languages) in primary schools. The lessons of experimentation, classes on television (French, Wolof), and the difficulties in implementing the blueprint on the testing of the national languages in 2002 led to the conclusion that the promotion of a national language is contradictory with social and educational practices in Senegal. The major interest of our work is to broaden the scope of research on the study of these paradoxes. Indeed, doctorial theses and articles devoted to them are essentially the work of linguists. But linguistics, as the scientific study of human language, in the Saussurienne sense, can not exhaust the subject matter. Moreover, it retains all of its importance in the educational aspects for teaching the national languages. However, language, as a social phenomenon, allows one to grasp the difficulties of establishing educational bilingual French- national languages in Senegal. In 2008, as the testing of bilingual classes were coming to an end, many contributors were dealing with the issue of teaching the national languages from a polemic, rather than a scientific perspective. However, they, the contributors, would benefit from using a conceptual apparatus based on the analysis of institutional and educational failures, which caused the failure of the experiment of national languages. The challenges of universal enrolment in primary school and the guaranty of 50% literacy rate by 2015 is heavily correlated on this multidisciplinary approach to language policy that we propose in the dynamics of education throughout life.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (294 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 225-242. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2636
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.