Particle dark matter and astrophysical constraints

par Marco Taoso

Thèse de doctorat en Champs, particules, matières

Sous la direction de Günter Sigl et de Antonio Masiero.

Soutenue en 2009

à Paris 7 .


  • Résumé

    De nombreuses observations astrophysiques et cosmologiques indiquent l'existence de Matière Noire non-baryonique dans l'Univers. Sa présence est bien établie à différentes échelles, des galaxies aux structures à grande échelle et aux échelles cosmologiques. Toutefois, malgré ces nombreux indices indépendants, la nature de la matière noire demeure aujourd'hui encore inconnue. Parmi les nombreux candidats proposés, les WIMPs (acronyme de l'anglais Weakly Interacting Massive Particles) sont les plus populaires. Dans cette thèse, nous étudions les perspectives de détection indirect des WIMPs. Nous considerons grandes concentrations de Matière Noire que il peut avoir autour de trous noirs de masse intermédiaire et nous étudions les perspectives de détection des rayons gamma produits par l'annihilation de WIMPs. Nous examinons aussi la recherche indirect de WIMPs dans les flux des rayons cosmiques. Enfin, nous montrons que les annihilations de WIMPs pourraient modifier radicalement l'évolution des premières étoiles.


  • Résumé

    Numerous astrophysical and cosmological observations support the existence of non-baryonic Dark Matter in the Universe. Its presence is well established at different scales, from galaxies to large scale structures and cosmological scales. However, despite the numerous and independent evidences, the nature of Dark Matter in not yet understood. Among the large number of Dark Matter candidates proposed in literature, Weakly Interacting Massive Particles (WIMPs) are the most popular. In this thesis we study the prospect for indirect detection of WIMPs. We first focus on searches of large DM overdensities around Intermediate Mass Black Holes with gamma-ray experiments. We then consider DM searches in the antimatter cosmic-ray fluxes and finally we study the impact of WIMPs annihilations in the evolution of the first stars.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (X-157 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2009) 262
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.