Apport de l'imagerie dans l'évaluation, la prise en charge et la physiopathologie de la sténose aortique

par David Messika-Zeitoun

Thèse de doctorat en Physiologie et biologie de la circulation

Sous la direction de Alec Vahanian.

Soutenue en 2009

à Paris 7 .


  • Résumé

    Une évaluation précise de la sévérité de la sténose aortique est cruciale pour la surveillance et de la prise en charge des patients présentant une sténose aortique. L'échographie transthoracique, méthode de référence, est simple, non-invasive mais nécessite une méthodologie rigoureuse. Gradients et vitesses doivent être mesurés en utilisant la sonde Pedof et différentes incidences en particulier la parasternale droite. La mesure de la chambre de chasse doit également être méticuleusement mesurée en utilisant le zoom. En cas d'impossibilité de mesure, la formule 5. 7 x surface corporelle + 12. 1 permet une approximation satisfaisante. Nos travaux ainsi que ceux d'autres groupes montrent clairement l'intérêt du scanner dans l'évaluation et la prise en charge des patients présentant une sténose aortique. En seconde intention, le scanner permet une évaluation précise et reproductible de la planimétrie de l'orifice aortique de manière similaire à l'échographie transœsophagienne. Le scanner permet également une évaluation quantitative et objective du degré de calcification valvulaire aortique. Le degré de calcification est corrélé à la sévérité hémodynamique de la sténose et apporte des renseignements pronostiques complémentaires. Cette mesure du degré de calcification permet de suivre la progression de la maladie et représente un outil très utile dans la compréhension de la physiopathologie de la sténose aortique. Le scanner est un examen clef fans l'évaluation des patients devant bénéficier d'un remplacement valvulaire par cathétérisme. Il permet notamment une mesure de l'anneau aortique et d'apprécier son caractère ovalaire.

  • Titre traduit

    Usefulness of imaging in the evaluation care and pathophysiology of aortic valve stenosis


  • Résumé

    Management of patients with aortic valve stenosis (AS) relies on accurate assessment of AS severity. Echocardiography is the reference method but requires a careful methodology. Even nowadays, the use of the non-imaging continuous-wave Doppler transducer and the right parasternal view must be performed to accurately evaluate AS hemodynamic severity. The left ventricular outflow diameter should be precisely measured using the zoom. In case of technical difficulties the regression 5. 7 x body surface area + 12. 1 provides a useful safeguard. Works from our team and others clearly show the usefulness of computed tomography (CT) in the evaluation of patients with AS. CT can provide an accurate evaluation of the aortic valve area and can be considered as an alternative to transesophageal echocardiography or cardiac catheterization. CT can also provide objective and quantitative measurement of the degree of aortic valve calcification (AVC). The relationship between AVC and hemodynamic severity measured by echocardiography is curvilinear suggesting that these measures are complementary, and indeed, AVC provides independent outcome information. Measurement of AVC is a useful tool to monitor the progression of AS and can provide unique pathophysiological insights. CT is also crucial for the workup of patients referred for transcatheter aortic valve implantation. It provides measurement of the aortic annulus and demonstrates its complex and oval shape.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (147 f.)
  • Annexes : 91 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2009) 259
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.