Etude des effets de la stimulation corticale sur les mécanismes des contrôles descendants chez le rat par enregistrements macro physiologiques

par Stéphane Barek

Thèse de doctorat en Biologie orale et ostéo-articulaire. Biomatériaux et biofonctionnalité

Sous la direction de Jean Azerad.

Soutenue en 2009

à Paris 7 .


  • Résumé

    Afin de clarifier les modes d'action des stimulations corticales à visée antalgique, ce travail a étudié les effets de stimulations transcrâniennes sur le réflexe d'ouverture de la gueule (ROG) et sur potentiels évoqués corticaux somato-sensitifs après stimulation de la pulpe dentaire chez le rat. Les résultats obtenus montrent notamment : - l'existence d'un lien entre les différentes composantes du ROG et les potentiels évoqués corticaux. - pour le ROG, l'existence de phases d'excitation/inhibition dépendant directement de l'état d'excitabilité des neurones participant à la voie réflexe et des contrôles pré-synaptiques des afférences parodontales. - l'existence de phénomènes de plasticité synaptique au niveau des interneurones du ROG. - un effet de type anti nociceptif, sur les potentiels évoqués corticaux, provoqué par la stimulation du cortex somatosensitif Ce travail à permis de mettre en évidence des phénomènes de plasticité neuronale, au niveau des circuits impliqués dans le ROG chez le rat. Ces phénomènes de plasticité sont également présents au niveau central, après des stimulations répétées du cortex sensorimoteur pour lesquels la durée de stimulation constitue un facteur essentiel. Ils pourraient être à l'origine des effets anti nociceptifs observés chez l'homme, après stimulation transcrânienne et supportent ainsi l'hypothèse d'une neuroplasticité induite par les stimulations transcrâniennes.


  • Résumé

    About to clarify the pathway of antalgic cortical stimulation, this work discussed the effects of transcranial stimulation on the jaw opening reflex (JOR) and somatosensory tooth pulp evoked potentials (TPEP). Mainfindings showed: - a relation between the components of the JOR and the TPEP. - JOR excitatory and inhibitory effects directly depending from the neurons involved in this reflex and from the pre-synaptic controls of the periodontal afferent inputs. -a synaptic neuroplasticity phenomenon at the level of JOR inter neurons;- a anti nociceptive like effect on the cortical evoked potentials after the stimulation of the somatosensory cortex. This work underline the presence of neuroplasticity phenomenons, at the different levels of neuronal circuit involved in the JOR, in rat. Results showed that similar phenomenon could be present at the brain nervous central System level after repeated stimulations of the sensorymotor cortex to which the stimulation duration is the most important paradigm. This could be similar to the anti nociceptive effects observed in man after transcranial stimulations and underlies the hypothesis of a induced neuroplasticity after transcranial stimulation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (101 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 130 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2009) 115
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.