Mécanismes moléculaires et cellulaires du contrôle de la diversité neurale dans le rhombencéphale de poisson zèbre

par Virginie Esain

Thèse de doctorat en Génomes et protéines

Sous la direction de Patrick Charnay.

Soutenue en 2009

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Molecular and cellular mechanisms involved in the control of neural cell diversity in the developing hindbrain of the Zebrafish


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Lors du développement embryonnaire, le cerveau est régionalisé selon les axes antéro-postérieur (AP) et dorso-ventral (DV), permettant la mise en place de différents types neuronaux et gliaux. Durant ma thèse, je me suis intéressée aux mécanismes moléculaires et cellulaires contrôlant la diversité des cellules neurales dans le cerveau postérieur du poisson zèbre, région sous-divisée en rhombomères le long de Taxe AP chez les Vertébrés. Je me suis d'abord intéressée à sa régionalisation DV et à la régulation transcriptionnelle d'un antagoniste sécrété des Wht, sfrp1a. Ce gène est exprimé dans la partie ventrale du cerveau postérieur alors que les Wnt sont connus pour agir dorsalement. J'ai montré que l'expression de sfrp1a est contrôlée par les Wnt et j'ai établi que cette action est directe. Il s'agit du premier exemple d'un rôle direct des Wnt dans la régulation des sFRP et il permettrait un affinement du gradient DV de Wnt. Dans un deuxième temps, je me suis intéressée à une population de précurseurs neuraux au centre des rhombomères (rhc), qui reçoit un signal FGF (FGF-RS). Ces cellules donnent naissance aux motoneurones somatiques (sMN), aux oligodendrocytes (OPC) et aux astrocytes et, lorsque FGF-RS est inhibé, ces trois types cellulaires sont éliminés du cerveau postérieur. Nous avons montré que FGF-RS contrôle l'expression de gènes essentiels à la mise en place des sMN et des OPC (olig2) et des cellules gliales (sox9). Enfin, FGF-RS permet le maintien du rhc et empêche la neurogenèse. L'ensemble de ces données établit que FGF-RS, en contrôlant l'expression de gènes-clefs, participe de façon décisive à la génération de la diversité neurale du cerveau postérieur.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (200 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 541 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2009) 102
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.