Inversion des formes d'ondes électromagnétiques de données radar multioffsets

par Fernand Lopes

Thèse de doctorat en Géophysique

Sous la direction de Maria Zamora et de Donatienne Leparoux.

Soutenue en 2009

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Electromagnetical full waveform inversion in the frequency domain in two dimensions


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'imagerie de la permittivité diélectrique du sous-sol a partir de données radar multioffset, constitue un problème inverse non linéaire. Cette inversion des formes d'ondes électromagnétiques est une technique d'imagerie quantitative et multiparametres nécessitant une connaissance précise d'un macromodele de vitesse obtenu généralement par tomographie des premiers temps d'arrivées. Le problème direct associé a cette inversion, basé sur les différences finies, est résolu dans le domaine fréquentiel, permettant ainsi une prise en compte efficace des acquisitions multisources - multirécepteurs. Travailler dans le domaine spectrale offre la possibilité d'implémenter assez facilement tout modèle d'atténuation. Une fois linéarisée, l'inversion s'appuie sur la méthode du gradient qui minimise les résidus, issus de la différences entre les données enregistrées et les synthétiques. On reconstruit alors, par minimisation de ces résidus, la permittivité diélectrique de la subsurface, considéré comme étant un paramètre complexe, et nous permettant d'introduire un modèle universel d'atténuation des ondes propagées, le modèle de Jonscher. L'inversion est effectuée des basses fréquences vers les hautes fréquences, intégrant dans l'image des paramètres l'information provenant de longueurs d'ondes de plus en plus petites. Les images du milieu ainsi reconstruites sont sensibles au dispositif d'acquisition des données, mais également au préconditionnement des ces dernières. Les images sont fortement améliorées lorsque l'on entre durant l'inversion les données des faibles déports vers les plus grands, introduisant ainsi progressivement une information intégrale du milieu propagé. La méhode d'imagerie a été appliquée sur des données réelles provenant d'un site parfaitement caractérisé. Ce denier étant constitué d'un milieu homogène encaissant plusieurs hétérogénéités de différentes natures et positionnées a des profondeurs différentes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (206 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 80 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2009) 034
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.