Applications de la transduction des protéines : transfert de TPr-Met pour la transplantation cellulaire : identification d'un domaine de transduction dans la sous unité catalytique de la télomérase

par Guillaume Kellermann

Thèse de doctorat en Thérapeutiques biotechnologiques

Sous la direction de Michelle Hadchouel.

Soutenue en 2009

à Paris 7 .


  • Résumé

    Certaines protéines comme l'onconase ou le facteur TAT du virus du SIDA ont l'étonnante capacité de pouvoir pénétrer à l'intérieur des cellules malgré leur forte taille. Ces protéines, peuvent être internalisées spontanément par les cellules, car elles possèdent dans leur séquence, un domaine particulier appelé domaine de transduction. Dans la première partie de cette thèse, nous avons utilisé le domaine de transduction de TAT (VIH) pour vectoriser Tpr-Met, une protéine kinase qui agit sur la prolifération, la survie, la migration des cellules. Nous avons construit, exprimé et purifié une protéine chimérique TAT-Tpr-Met et avons mis au point sa renaturation in vitro. TAT-Tpr-Met pénètre dans plusieurs types cellulaires en culture et augmente la prolifération, la survie et la mobilité des cellules. Nous avons ensuite montré que le prétraitement de progéniteurs hépatiques avec cette molécule améliorait leur prise de greffe, après transplantation dans le foie de souris. Ce travail montre qu'il est possible d'utiliser un domaine de transduction pour modifier transitoirement les capacités d'intégration des cellules, sans altérer le génome. Dans la deuxième partie de cette thèse, nous avons construit une protéine fusion entre le domaine de transduction de TAT et la sous-unité catalytique de la télomèrase (hTERT). Au cours de ce travail, nous avons identifié un domaine de transduction naturel dans hTERT. Nous avons fait synthétisé ce domaine sous forme d'un peptide lié à FITC, et avons pu montrer qu'il avait la capacité d'être internalisé par les cellules humaines in vitro. Nous avons produit la sous unité catalytique de la télomèrase à partir de cellules d'insectes infectées par des baculovirus recombinants, et avons également mis au point un protocole pour purifier plusieurs milligrammes de cette protéine, ainsi que son variant dominant négatif, en l'exprimant dans la levure. Les études menées avec la protéine recombinante ont démontré que la protéine hTERT avait une capacité d'internalisation naturelle. Cette propriété suggère que la protéine hTERT, et son variant dominant négatif pourraient respectivement être utilisés comme activateur et inhibiteur de la télomèrase.

  • Titre traduit

    Applications of protein transduction : transfer of TPR-Met for cell transplantation : identification of a transduction domain in the catalytic subunit of telomerase


  • Résumé

    Some proteins such as onconase or TAT from the HIV have an amazing ability to penetrate inside the cells, despite their heavy size. These proteins can be internalized by the cells spontaneously, as they have in their sequence, a field called transduction domain. In the first part of this thesis, we used the domain of transduction from TAT (HIV) to vectorize TPR-Met, a protein kinase that acts on the proliferation, survival, cell migration. We built, expressed and purified chimeric protein TAT-TPR-Met and have developed its renaturation in vitro. TAT-TPR-Met enter s several cell types in culture and increases the proliferation, survival and mobility of cells. We then showed that pretreatment with liver progenitors of this molecule improved their presence into the liver after transplantation in the mouse. This work shows that it is possible to use a domain of transduction to change temporarily the integration capacity of cells, without altering the genome. In the second part of this thesis, we built a protein fusion between the protein transduction domain of TAT and the catalytic subunit of telomerase (hTERT) gene. During this work, we have identified a natural transduction domain in hTERT. We have made this area synthesized form of a peptide linked to FITC, and were able to show he had the ability to be internalized by human cells in vitro. We produced the catalytic subunit of telomerase from insect cells infected with recombinant baculovirus, and have also developed a protocol to purify several milligrams of this protein and its variant dominant negative, expressing in yeast. Studies with the recombinant protein showed that the protein hTERT had a natural ability to internalize. This property suggests that the protein hTERT and its dominant negative variant respectively could be used as activator and inhibitor of telomerase.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (195 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 323 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2009) 028
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8260
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.