Role de l'homéogène DLX5 dans le développement et le remodelage osseux chez la souris

par Mohammud Nadeem Samee

Thèse de doctorat en Biologie de l'os, des articulations et biomatériaux des tissus calcifiés

Sous la direction de Marie-Christine de Vernejoul.

Soutenue en 2009

à Paris 7 .


  • Résumé

    Dlx5 est un facteur de transcription à homéodomaine exprimé dans les ostéoblastes au cours du développement du squelette. Notre première étude avait pour objet le rôle de Dlx5 dans le développement osseux. Nous avons montré que chez l'embryon de la souris âgé de 18,5 jours du développement, l'invalidation génique de Dlx5 conduit à des altérations de l'architecture osseuse et qu'/n vitro, l'absence de Dlx5 est responsable d'une réduction de la prolifération et de la différenciation des ostéoblastes. Une altération du couplage ostéoblastes-ostéoclastes conduisant à une résorption osseuse augmentée a également été mise en évidence. L'objectif de la deuxième étude était de définir l'implication de Dlx5 dans le processus du remodelage osseux. La fonction de Dlx5 dans l'os adulte a été étudiée chez les souris hétérozygotes (Dlx5 ⁺/ ⁻) âgées de 10 et 20 semaines, l'invalidation génique de Dlx5 étant létale. Nous montrons que Dlx5 est encore exprimé dans des os longs adultes et que cette expression diminue avec le temps. La densité minérale osseuse (DMO) mesurée aux fémurs est plus faible chez les souris Dlx5⁺/ ⁻. Cette baisse de la DMO résulte d'une réduction de l'épaisseur corticale qui est due à une augmentation de la résorption osseuse sur la surface endostée. Ces deux études nous permettent de suggérer que Dlx5 joue un rôle dans l'acquisition et le maintien de la masse osseuse corticale en agissant sur le couplage entre ostéoblastes et ostéoclastes.

  • Titre traduit

    The role of Dlx5 homeodomain factor during bone development and remodeling in mouse model


  • Résumé

    Dlx5 is an homeodomain transcriptional factor expressed in osteoblasts during skeletal development. Our first aim was to examine developmental defects in long bones of Dlx5-null mice at the end of gestation (18. 5 dpc). Herein, we report that Dlx5 deficiency in vivo affects bone formation and leads to bone architecture defects in mouse embryo. In vitro, the absence of Dlx5 is responsible for a reduction in osteoblasts proliferation and differentiation. This study also highlighted an alteration of osteoblast-osteoclast coupling leading to increased bone resorption. As Dlx5-null mice exhibit perinatal lethality, in the second study we examined the role of Dlx5 in 10- and 20- week-old postnatal bone modeling/remodeling of Dlx5 heterozygous mice. We found that Dlx5 is still expressed at high levels in long bones of adult mice and that its expression decreases with time. DXA study of femurs revealed that Dlx5 ⁺/ ⁻ mice exhibit lower bone mineral density than WT littermates. This reduction in heterozygous mice results from a reduced cortical thickness which was, in turn, due to an enhanced endosteal resorption activity. In conclusion, we show that the total or partial invalidation of Dlx5 triggered a bone phenotype resulting from an altered osteoblast/osteoclast coupling inducing an increased resorption activity. Moreover, Dlx5 significantly interferes with long bones remodeling mainly affecting the cortical thickness in adult mice

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (160 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 176 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2009) 006
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.