Les paternités médicalement assistées : quelques considérations cliniques et psychopathologiques relatives aux nouvelles techniques de procréation

par Sihem Jguirim-Keller

Thèse de doctorat en Médecine scientifique, psychopathologie et psychanalyse

Sous la direction de Danièle Brun.

Soutenue en 2009

à Paris 7 .


  • Résumé

    Cette thèse en psychanalyse et médecine est enracinée dans un service médical d'assistance à la procréation d'une part et d'andrologie d'autre part. L'auteur envisage les aléas du travail de subjectivation de pères infertiles entre pesanteurs biotechnologiques et « bricolage » conscients et inconscients qui illustrent la limite de l'affirmation d'une paternité qui pourrait s'affranchir de sa corporéité. L'hypothèse d'une corporéité de la paternité non pas seulement somatique mais narcissique et libidinale est d'abord posée. Le fait que les nouvelles techniques de procréation soient prises dans le montage paradoxal du « pharmakon » en constitue la deuxième. La méthodologie repose sur les observations préliminaires des consultations médecin/patients qui continuent de revenir au service d'andrologie après une PMA couronnée de succès par une naissance puis sur des entretiens de recherche. Le paradigme de l'hypocondrie s'impose dans cette clinique comme « une boussole » pour comprendre la « guerre froide » du sujet ainsi mis à l'épreuve face à une médecine moderne armée des techniques. Le symptôme somatique d'impuissance sexuelle observé chez les patients présentés dans cette recherche vient comme pour attester qu'une atteinte au corps narcissique a eu lieu, atteinte que les substances pharmacologiques échouent à colmater. La pathologie hypocondriaque apparaît dans ce cas comme une suppléance au désastre de l'effacement de soi.


  • Résumé

    This thesis in psychoanalysis and medicine is rooted in medical assistance to procreation on one hand and Andrology on the other. The author envisages the variety mode of subjectivation of infertile fathers between biotechnologiques heaviness and « handicrafts » conscious and unconscious. This work illustrate the limit of affirmation of paternity that could liberate from its corporeality. The hypothesis of a corporeality of paternity not only somatic but narcissist and libidinal is first stipulated. The fact that the new technology of procreation are taken in the paradoxical montage of "Pharmakon" constitutes the second. The methodology is based on preliminary observations of medical consultations doctor / patients who continue to return to the service of andrology after the PMA crowned with success by a childbirth and also on research interviews. The paradigm of hypochondria is imposed in this clinic as a "compass" to understand the "cold war" of the subject and also tested against a modem medicine armed with technology. The somatic symptoms of impotence observed at the patients presented in this research comes as if to certify that an attack of the narcissistic body takes place that chemical substances fail to stop it. The pathology hypochondriac appears in that case as a substitute to the disaster of the erasure of self.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. ([314] f.)
  • Annexes : 203 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2009) 093

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12954
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.