Réflexions psychanalytiques sur la Clinique de la malformation du visage et de la défiguration en lien avec la notion de monstruosité : enjeux psychiques de la monstruosité faciale

par Caroline Demeule

Thèse de doctorat en Sexualités, Procréation et Périnatalité

Sous la direction de Sylvie Le Poulichet.

Soutenue en 2009

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Psychoanalytical thoughts about facial malformation and disfigurement in relation to monstrosity


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette thèse se propose d'explorer les enjeux psychiques de la malformation faciale et de la défiguration (accidents, cancers, tentatives de suicide), notamment en lien avec le narcissisme. , le champ spéculaire et les assises identitaires. Malformations faciales innées et défigurations acquises forment une clinique de la monstruosité faciale. Si l'utilisation du terme « monstre » revient à transgresser un tabou, elle constitue pourtant une référence pertinente permettant de penser cette clinique de l'extrême. De grandes figures emblématiques de la monstruosité physique mettent en lumière, par leur écho avec la clinique. , les mécanismes en mouvement aussi bien chez le sujet qui fait figure de monstre que chez celui qui s'y trouve confronté. Les vacillements identitaires du sujet et les réactions de sidération témoignent d'une dimension plus archaïque que l'angoisse de castration relative à l'inquiétante étrangeté. La mise en dialectique de la monstruosité faciale et du dévisagement psychotique éclaire ces éléments archaïques traversant la clinique. Les théories somatiques infantiles des patients apparaissent comme des constructions psychiques défensives luttant contre l'effroi de la monstruosité originelle suscitée par le difforme réel. L'hypothèse d'une possible identification mélancolique partielle au visage mort rend compte de la monstrification faciale par traumatisme balistique, où l'explosion du visage fiât acte de renaissance psychique paradoxale. Par sa posture permettant une mise en mots du visage dans la rencontre thérapeutique et son rôle de miroir symbolique. , le clinicien soutient le sujet dans un processus de (réinscription symbolique du visage monstrueux.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (406 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 299 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2009) 092

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12647
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.