Partages du visible : photographie et politique slovaque : 1968- 1989

par Michaela Fišerova

Thèse de doctorat en Philosophie politique

Sous la direction de Étienne Tassin et de Miroslav Marcelli.

Soutenue en 2009

à Paris 7 .


  • Résumé

    Le présent travail tente de contribuer à la recherche d'une réponse complexe de savoir comment penser l'image aujourd'hui; et comment penser son partage. Pour élaborer cette réponse, le problème donné a été situé dans le débat autour de la représentation et mis en corrélation avec un triple questionnement - ontologique, axiologique et) épistémologique - du partage du visible, ce dernier étant entendu comme l'un des enjeux de la philosophie politique contemporaine. La méthode mise en oeuvre consiste à analyser les énoncés (textes expliquant les images légitimement visibles) et les visibilités (images sélectionnées en tant qu'illustrations pertinentes des textes) au niveau des archives. L'étude d'un cas particulier - celui d'un double traitement officiel des photographies documentaires prises au cours la période de la normalisation en Slovaquie - révèle le fait que ni à l'époque du régime autoritaire de normalisation ni à l'époque contemporaine dite démocratique, le partage légitime du visible n'est possible sans fixer certaines normes esthétiques qui fonctionnement comme les limites politiques de la vision aucun partage de l'être, des valeurs et du savoir par l'intermédiaire de l'image n'est possible sans intervention de la parole et sans production des représentations.

  • Titre traduit

    Sharing of the visible : Photograph and Politics; Slovakia : 1968 -1989


  • Résumé

    This work tries to contribute to the research of a complex problem: how to study image today, and how to think its sharing. To elaborate an answer to this question, the problem was situated in a discussion about the representation and put in a connection with a triple questioning - ontological, axiological and epistemological - of the sharing of the visible, which is understood as one of the problems of the contemporary political philosophy. The method, which is used, consists to analyze the statements (texts explaining the legitimately visible images) and the visibilities (images chosen as appropriate illustrations of the textes) in the field of the archive. The study of a particular case - that consists to analyze a double official mode of working with documentary photographs taken during the period of normalisation in slovakia - reveals the fact that nor during the period of the authoritative regime of normalisation, neither during the contemporary period so called democratic, the legitimate sharing of the visible is possible without fixing certain esthetic norms which function as political limits of the vision: no sharing of the being, of the values and of the knowledge by means the image is possible without intervention of speaking and without production of representations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (460 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 317 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2009) 082

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11913
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.