Le retour d'exil

par Ségolène Payan

Thèse de doctorat en Psychopathologie fondamentale et psychanalyse

Sous la direction de Sophie de Mijolla-Mellor.

Soutenue en 2009

à Paris 7 .


  • Résumé

    A son aurore, le vingt-et-unième siècle se caractérise par les flux migratoires qui l'animent. En interrogeant l'exil, la psychanalyse rencontre, entre autres, le discours politique, l'argument sociologique et le dessein philosophique. Elle sera surtout confrontée à l'altérité, à cette altérité fondatrice du sujet dont l'ombre accompagne le mythe de la tour de Babel. Tel un palimpseste, cette recherche invite à un regard nouveau sur les phénomènes migratoires et l'intégration. Au travers de la prise en considération des aspects sociologiques, psychologiques et métapsychologiques des phénomènes migratoires, l'interface entre psychisme et culture sera interrogé. La présentation des formes et motifs du déplacement permettra d'appréhender l'avènement du vécu d'exil. Une personne qui s'est sentie exilée ne peut pas se réadapter. Dès lors, comment rester ou revenir dans un lieu ? Le pardon constitue un opérateur autour duquel les figures d'échec et de triomphe du Moi se déploient. Apparu en filigrane tout au long de cette thèse, le lieu de la psyché dans l'exil, soumis aux paradoxales frontières et hors-temps et hors lieu entre lesquels l'exilé se meut, sera dialectisé.

  • Titre traduit

    The return from exile


  • Résumé

    At its outset, the 21st century is one of migratory flows. Political discourses, sociological arguments and philosophical ideas are inevitably present in the psychoanalytic examination of exile. Psychoanalysis, hence, is also confronted with the question of the fundamental otherness of the subject whose shadow covers the myth of the Tower of Babylon. Such a palimpseste, this research introduces a new analysis of migratory phenomena, as well as those of social integration. The interface between the psychic and the cultural is treated through the consideration the sociological, psychological and meta-psychological aspects of migratory phenomena. Presentation of forms and motives of displacement allow the reader to understand how exile is felt and lived. Once in exile a subject will be forever unable to adapt. Then how could any return from exile, or yet, remaining in exile be conceived of ? Triumphant and defeated figures of the Ego come together around the same operator: Forgiveness. The place of the psyche in exile, subject to paradoxes of boundaries, timelessness and placelessness, is the dialectic that is present throughout this thesis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (341 f.)
  • Annexes : 365 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2009) 070

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11856
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.