Hospitalisation néo-natale : le point de vue du traumatisme : "c'est encore là, ça peut pas passer"

par Laurence Aupetit

Thèse de doctorat en Psychopathologie fondamentale et psychanalyse

Sous la direction de Jacques André.

Soutenue en 2009

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Neonatal hospitalization : the trauma point of view "It's still there, it cannot go away"


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    A partir d'entretiens réalisés, ultérieurement à cet événement, avec des mères d'enfants dont la naissance a été suivie d'une hospitalisation néonatale, cette réflexion met au travail le modèle psychanalytique du traumatisme dans le contexte de la Théorie de la Séduction Généralisée développée par Jean Laplanche. Se référant au postulat d'une séduction traumatique originaire constitutive du psychisme humain, sont notamment développées les hypothèses de traumatisme psychique, de perturbations du « holding » et de vulnérabilités de l'enfant. Sont également évoquées les perspectives psychothérapiques de ces hypothèses.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (359 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 196 Réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2009) 063

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11687
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.