La scène de la Glossalalie dans l'oeuvre d'Antonin Artaud

par Lucia Maria Amara

Thèse de doctorat en Histoire et sémiologie du texte et de l'image

Sous la direction de Évelyne Grossman et de Marco De Marinis.

Soutenue en 2009

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Antonin Artaud : the theatre of glossolalies


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La thèse est axée sur la glossolalie, ce langage inventé et disséminé dans les derniers écrits d'Antonin Artaud, de 1943 jusqu'à sa mort. La thèse s'articule en deux partie fondamentales : La première comprend trois niveaux d'analyse correspondant à trois chapitres : Mystique, Métrique, Métaplasme, Cette partie tente de retrouver dans la glossolalie une composition précise, caractérisée par un certain système métrique et réalisée à travers les formes de la répétition et de la variation, qui lui confèrent une substance sonore. La seconde partie se compose également de trois niveaux: Poésie, Voix, Exercice: Partant de fait éprouvé de la présence du son et en conséquence de toute une série de dispositifs de la voix dans la langue glossolalique, il s'agit de révéler les potentialités expressives et performatives de ces formes « théâtrales » que Artaud a expérimentées lors des lectures publiques et de l'émission radiophonique. Entre la première et la seconde partie de la recherche il y a un chapitre intitulé Bouche qui fait office d'introduction à l'approche théâtrale de la glossolalie contenu dans la second partie. Les textes qui composent l'ultime production d'Artaud donnent de l'emphase à la cavité buccale, l'organe d'émission de la voix et de la poésie, notamment en en isolant chaque composant (larynx, langue, glottes), de la même manière que la langue est disloquée en glossolalie. Geste que l'on peut, encore une fois, ramener aux mystiques et à leur manière d'anatomiser le corps en isolant chaque partie.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (398 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Réf. p. 379-396

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2009) 039
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.