Une méta-grammaire des adjectifs du français : une application aux TAG

par Nicolas Barrier

Thèse de doctorat en Linguistique théorique, descriptive et automatique

Sous la direction de Bernard Victorri.

Soutenue en 2009

à Paris 7 .


  • Résumé

    Les métagrammaires ont montré qu'il était possible de réduire le temps consacré au développement d'une grammaire d'arbres adjoints en tirant partie d'une factorisation de l'information syntaxique, fondée sur l'utilisation d'un réseau d'héritage multiple. Intuitivement, il s'agit de combiner automatiquement plusieurs fragments arborescents pour obtenir par composition un ou plusieurs arbres élémentaires répartis en familles. Le but de cette thèse est de proposer l'encodage des constructions adjectivales du français pour les TAG à travers les métagrammaires. Après les grammaires du verbe et du nom développées respectivement par [Candito, 1999] et [Barrier, 2006], il s'agit pour l'essentiel de proposer un système minimal d'analyse qui permette de rendre compte des constructions adjectivales du français pour une grammaire à large couverture comme FTAG [Abeille, 1991, 2002]. Ce faisant, ce travail doit nous permettre également de mettre à l'épreuve le concept initial des métagrammaires sur des données dont on sait qu'elles ne coïncident pas en syntaxe et en sémantique. Dans cette thèse, nous rappelons les enjeux théoriques et les problèmes qui sont souvent liés à l'utilisation des métagrammaires, pour finalement présenter les solutions que nous y avons apportées. Nous commençons donc par revoir en profondeur l'organisation générale d'un compilateur de métagrammaire, pour nous attacher ensuite à la présentation des extensions que nous avons proposées.

  • Titre traduit

    A Metagrammar for french adjectives developed through tree adjoining grammar formalism


  • Résumé

    Metagrammars have helped reduce the development time of a tree adjoining grammar by taking advantage of a factorization of syntactic information, based on the use of a multiple inheritance network. Intuitively, the idea is to automatically combine multiple tree sketches in order to define elementary trees designing TAG families. The work we describe in our thesis is intended to enrich the wide coverage Tree Adjoining Grammar developed for the French language [Abeille, 1991, 2002]. So far, MGs have been used to develop grammars for main verbs [Candito, 1999] or predicative nouns [Barrier, 2006]. It was relevant to show the adequacy of MGs for phenomenes whose features are more complex than the verbal System proper. In this thesis, we recall the theoretical issues and problems that often come with the use of metagrammars. We then present the solutions we've sketched. We therefore begin by deeply reviewing the general organization of a metagrammar compiler, and then present the extensions we have proposed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (325 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 239 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2009) 038

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11640
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.