Les logiciels tuteurs fermés: institutions d'apprentissage et d'enseignement ? : le cas du début du secondaire

par Laurent Souchard

Thèse de doctorat en Didactique des mathématiques

Sous la direction de Michèle Artigue.

Soutenue en 2009

à Paris 7 .


  • Résumé

    Les Logiciels Tuteurs Fermés, ou LTF, sont utilisés dans les classes dans de nombreux collèges en mathématiques. Pour analyser leur place potentielle dans l'École, nous avons construit un modèle centré sur la notion d'institution, centrale dans la Théorie Anthropologique du Didactique, définie, par nous, à partir des critères suivants : la réalité sociale, la légitimité, la stabilité et la spécificité. Pour comprendre si un LTF peut être utilisé en tant qu'institution d'enseignement et d'apprentissage, chacun des quatre logiciels de notre étude a été inspecté entièrement par un expert dont les captures vidéos nous ont permis des comparaisons avec le travail des élèves de notre expérimentation. Le décryptage de l'ensemble de ces données a été conduit grâce à un logiciel d'analyse du comportement, The Observer de chez Noldus. Plus spécifiquement, en ce qui concerne l'apprentissage des mathématiques, nous avons choisi d'analyser la façon dont les quatre LTF proposent un apprentissage du calcul, qu'il soit arithmétique, numérique ou algébrique. Nous avons pour cela étendu au numérique le cadre théorique conçu par Houdement et Kuzniak pour l'apprentissage de la géométrie, et notamment les notions de paradigme et d'espace de travail. Les analyses que nous avons conduites nous ont permis de montrer que les LTF de notre étude ne peuvent que difficilement être utilisés en tant qu'institution autonome de l'institution principale qu'est la classe ordinaire. Mais leur usage peut être valorisé pour l'apprentissage des élèves en créant des institutions parallèles adaptées.

  • Titre traduit

    Closed tutorials software : institutions for teaching and learning mathematics ? : the case of the beginning of secondary school


  • Résumé

    Closed Tutors Software or CTS are used in classrooms in many schools in mathematics. To analyze their potential role in the school, we have built a model based on the notion of institution, central to the Anthropological Theory of Didactics, defined by us, based on criteria of social reality, legitimacy, stability and specificity. To understand whether CTS can be used as an institution of teaching and learning, each of four software in our study has been fully inspected by an expert whose captures videos allow us some comparisons with the work of students our experiment. The decryption of all data was conducted using a software analysis of behavior, the Observer from Noldus. More specifically, with regard to mathematics learning, we chose to analyze how the four CTS offer numeracy, whether arithmetic, numerical or algebraic. For this, the theoretical framework developed by Houdement and Kuzniak for learning geometry has been extended including the notions of paradigm and workspace. The tests we conducted we have shown that CTS of our study can hardly be used as an autonomous institution of the regular classroom which is the primary institution. But their use can be valued for student learning by creating parallel institutions adapted.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par IREM à Paris

Les logiciels tuteurs fermés: institutions d'apprentissage et d'enseignement ? : le cas du début du secondaire


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (453 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 191 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2009) 030
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par IREM à Paris

Informations

  • Sous le titre : Les logiciels tuteurs fermés: institutions d'apprentissage et d'enseignement ? : le cas du début du secondaire
  • Détails : 1 vol. (453 p.)
  • ISBN : 978-2-86612-319-2
  • Annexes : Bibliogr. p. 421-435
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.