Relations entre texture et propriétés thermomécaniques de laines minérales

par Jean-François Witz

Thèse de doctorat en Physique des matériaux

Sous la direction de Stéphane Roux.

Soutenue en 2009

à Paris 6 .

  • Titre traduit

    Relation between texture and thermo mechanical properties of mineral wool


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les laines minérales possèdent une texture hétérogène qui a une forte influence sur les propriétés mécaniques (produits crêpés de densité moyenne) et thermiques (produits légers). Ce mémoire porte sur la prise en compte de cette texture dans l’analyse de leurs propriétés. En ce qui concerne les laines minérales crêpées, des essais mécaniques imposant des sollicitations globales homogènes (compression, compression/cisaillement) ont été caractérisés par corrélation d'images permettant d'accéder à des champs de déplacements spatialement résolus bi et tridimensionnels. Ces champs cinématiques auxquels sont adjoints des champs d’orientation locale, permettent d’apprécier un comportement élastique localement orthotrope par une technique numérique d’identification. En ce qui concerne les produits légers, les transferts thermiques locaux ont été observés à l'aide d'une caméra infrarouge. L’hétérogénéité des flux thermiques en régime stationnaire est très directement corrélée avec la transmission dans le spectre visible (0. 56 à 0. 70 µm), ce qui permet d’apprécier quasi-instantanément cette caractéristique dont l’établissement en thermique est assez longue (plusieurs dizaines de minutes) et constitue un premier pas vers le contrôle en ligne des performances thermiques. Une technique d'identification tridimensionnelle exploitant la loi de Fourier sous hypothèse d’isotropie transverse et des mesures de champs de température sur toutes les faces libres a été développée et utilisée dans le cadre d'un essai plan chaud stationnaire. Pour ces deux types de matériaux et de propriétés étudiés, la modélisation proposée et son identification permettent d’apprécier a priori l’effet d’une modification de microstructure sur les propriétés macroscopiques. Cette démarche, dont un enjeu est le contrôle en ligne de production des performances mécaniques, a été validée sur quelques exemples

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (136 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 131-136. 56 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2009 762
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.