Mécanismes de régulation de l'expression du facteur trophique Rod-derived Cone Viability Factor, un espoir pour le traitement des dégénérescences rétiniennes

par Sacha Reichman

Thèse de doctorat en Interfaces de la chimie, de la physique et de l'informatique avec la biologie

Sous la direction de Thierry Léveillard.

Soutenue en 2010

à Paris 6 .


  • Résumé

    Notre étude porte sur la régulation de l’expression du gène Nucleoredoxin like-1 (Nxnl1) qui code pour le facteur Rod-derived Cone Viability Factor (RdCVF), un facteur de survie des photorécepteurs à cônes. Du fait de son action protectrice, RdCVF est un espoir pour le traitement des dégénérescences rétiniennes héréditaires tel que la rétinopathie pigmentaire (RP). Les résultats obtenus sur les modèles de RP étudiés, la souris rd1 et le rat transgénique Rhodopsine P23H, valident l’objectif thérapeutique. Par l’utilisation d’une approche bioinformatique couplée à la transcriptomique, dix-huit facteurs de transcription ont été testés sur le promoteur de Nxnl1dans un modèle hétérologue. Ceci, a conduit à démontrer l’activité de l’homéogène Chx10/Vsx2 sur le promoteur de Nxnl1 chez la souris et chez l’homme. De plus, nous pouvons également affirmer, qu’en plus des photorécepteurs, RdCVF aussi exprimé par les cellules de la rétine interne. Cependant, bien que ces cellules ne soient pas affectées par la dégénérescence des bâtonnets chez la souris rd1, nous observons une perte d’expression de RdCVF qui englobe les bâtonnets et les cellules de la rétine interne. Notre travail sous-tend donc une stratégie thérapeutique alternative qui consisterait à rétablir l’expression endogène de RdCVF par les cellules de la rétine interne pour protéger les cônes et préserver la vision centrale chez les patients souffrant de RP

  • Titre traduit

    Regulation mechanisms of the Rod-derived Cone Viability Factor (RdCVF) expression, a hope for retina degenerecence treatment


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (253 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 199-253. 230 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2009 750
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.