Etude en imagerie par résonance magnétique fonctionnelle des corrélats cérébraux de l’excitation sexuelle chez des patients pédophiles

par Virginie Moulier Buchbinder

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Serge Stoléru.

Soutenue en 2009

à Paris 6 .


  • Résumé

    Les abus sexuels commis sur les enfants constituent un problème de santé publique grave et fréquent. La pédophilie est une paraphilie, dont les bases cérébrales sont encore peu connues et dont la prise en charge thérapeutique peut s’avérer délicate. Depuis plus d’une dizaine d’années, le développement des techniques d’imagerie cérébrale a permis l’exploration anatomique et fonctionnelle du cerveau humain et a renouvelé les perspectives en matière de connaissances des bases neurales de la sexualité. Dans la première partie de cette thèse, nous avons cherché à approfondir nos connaissances sur les régions cérébrales impliquées dans l’excitation sexuelle chez les volontaires sains hétérosexuels à l’aide d’un paradigme expérimental impliquant la présentation de stimuli photographiques et de stimuli vidéos. Un système de pléthysmographie pénienne volumétrique adapté à l’environnement IRM a été développé. Chez les volontaires sains, nous avons mis en évidence que la phase initiale de la tumescence pénienne en réponse à des stimuli sexuels visuels de type photographique était contrôlée par un ensemble de régions du cortex frontal, pariétal, du gyrus cingulaire antérieur et de l’insula. En outre, le système des neurones miroirs pourrait participer à la médiation de l’excitation sexuelle, induite par l’observation d’activités sexuelles présentées dans des extraits vidéo. En effet, le niveau d’activation des régions appartenant au système des neurones miroirs était corrélé avec l’amplitude de l’érection pénienne. Dans la seconde partie de cette thèse, nous avons cherché à explorer les corrélats cérébraux de l’excitation sexuelle chez les personnes souffrant de pédophilie. Dans une étude de groupe, nous avons mis en évidence que les patients pédophiles présentaient un pattern d’activation différent de celui des volontaires sains. Conformément à notre hypothèse principale, lors de la présentation de photographies d’enfants ordinaires sans caractère pornographique, le gyrus orbitaire antérieur droit s’activait plus chez les patients pédophiles que chez les témoins, ce qui pourrait représenter le corrélat neural de l’évaluation par ces patients de ces photographies d’enfants comme stimuli ayant une signification sexuelle. De plus, plusieurs régions considérées dans notre modèle comme jouant un rôle inhibiteur, telles que le gyrus temporal moyen droit et le noyau caudé gauche, présentaient un défaut d’activation chez les patients pédophiles étudiés comparés aux témoins. Enfin, nous avons mené une étude longitudinale en IRM fonctionnelle d’un patient pédophile avant puis sous traitement par agoniste de la GnRH (leuproréline). En réponse à la présentation de photographies ordinaires d’enfants, le patient présentait une réduction de l’activation dans le cortex orbitofrontal droit lors de la séance sous traitement par rapport à la séance avant traitement. Une telle réduction ne s’observait pas chez le sujet témoin. En conclusion, ces résultats, qui demandent à être confirmés par une étude portant sur des échantillons plus larges, indiquent que le cortex orbitofrontal droit pourrait être impliqué dans l’attribution par ces patients d’un caractère sexuellement motivant à des stimuli représentant des enfants. De plus, ces résultats suggèrent que cette activité du cortex orbitofrontal droit est réduite sous l’effet de la diminution de la testostérone plasmatique induite pharmacologiquement.

  • Titre traduit

    Brain correlates of sexual arousal in pedophilia : a functional magnetic resonance imaging study


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 257 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 233-246. 287 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2009 747
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.