Optimisation d’un protocole d’immunisation génétique par électrotransfert de plasmide à des fins de production d’anticorps neutralisant les toxines botuliques

par Aurore Burgain

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire. Physiologie et Pathologie

Sous la direction de Pascal Bigey.

Soutenue en 2009

à Paris 6 .


  • Résumé

    L’électrotransfert est une technique de transfert de gène in vivo permettant une expression élevée du transgène dans un grand nombre de tissus, en particulier dans le muscle squelettique. Dans ce contexte, nous avons examiné le potentiel de l’électrotransfert de plasmide intramusculaire pour l’obtention d’anticorps neutralisants à haut titre, dirigés contre les toxines botuliques, lesquelles sont considérées comme le poison le plus puissant au monde à l’heure actuelle et contre lesquelles aucun traitement n’est disponible en France. Les animaux ainsi immunisés avec les plasmides codant les fragments immunogènes des toxines expriment de façon endogène ces fragments qui servent d’antigène et déclenchent une réponse immunitaire. Finalement, suite à la preuve de concept, nous avons optimisé un protocole d’immunisation génétique par électrotransfert de plasmide chez le lapin, compatible avec une production industrielle d’anticorps neutralisants à haut titre pour un usage thérapeutique humain.

  • Titre traduit

    Optimization of intramuscular plasmid electrotransfer to produce neutralizing antibodies, with high titer, against botulinum toxins


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 256 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p 219-241. 342 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?